Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Pour Apple, Moto Maker est la preuve du manque d’ambition des designers de Motorola

Il y a quelques jours, The New Yorker publiait une interview de Jony Ive, le célèbre designer d’Apple à l’origine du design des iPhone. Ce dernier a vivement critiqué le concept du Moto Maker, qui trahirait l’absence de responsabilité de la part des designers de Motorola.

Moto Maker

Le New Yorker a publié en avance sur son site web une interview de Jony Ive, le responsable du design des appareils d’Apple. Un portrait extrêmement long qui fait le point sur la carrière de celui qui a permis à Apple de bénéficier d’appareils très tendances, mais qui comprend également son lot de petites piques à l’attention de la concurrence. Parmi ces remarques s’en trouve une particulièrement acerbe à l’encontre de Motorola et de son service de personnalisation de smartphone MotoMaker. Extrait.

Étant donné que Motorola est actuellement la seule marque à proposer de personnaliser presque intégralement son smartphone par le biais de son service Moto Maker, il semble peu probable que Jony Ive parle d’une autre société. Selon lui, en laissant le choix de la couleur et plus généralement du choix des matériaux de son smartphone au client, il sous-entend que le design de l’appareil a perdu tout son intérêt. Et trahirait par là même le manque de responsabilité et d’ambition de Motorola. Une critique pour le moins étrange lorsque l’on sait qu’Apple s’apprête à lancer une montre connectée dont l’un des arguments marketing majeurs est justement la personnalisation de son design…

Évidemment, cela n’a pas manqué de faire réagir le PDG de Motorola, Rick Osterloh, qui s'est exprimé à son tour au micro de la BBC. Rick Osterloh a-t-il pris la défense de MotoMaker ? A-t-il mis en avant le fait que Motorola est le seul constructeur qui permette de choisir des coques en bois sur ses smartphones ? De défendre les choix de design de la marque ? Non, Rick Osterloh a réutilisé la stratégie de Jony Ive et a opté pour la mauvaise foi en attaquant Apple sur ses prix.

De fait, critiquer la politique de prix d’Apple — qui a fait ses preuves de surcroît, en témoigne son dernier bilan financier — alors que l’on parle de design n’était peut-être pas le meilleur angle de réponse. Jony Ive a beau critiquer la personnalisation des appareils d’une marque, c’est pourtant une fonctionnalité qui ne peut qu’être amenée à se développer à l’avenir. Qui sait quand Apple s’y mettra d’ailleurs ?