Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Apple App Store : un chiffre d'affaires vertigineux, qui pourrait dépasser celui du cinéma

L'App Store a une nouvelle fois battu son record de chiffre d'affaires avec l'année 2017.

L'App Store d'iOS fêtera bientôt ses 10 ans, le 10 juillet 2018. On l'oublie souvent, mais à la sortie du premier iPhone, le système d'exploitation n'intégrait pas de boutique d'applications. Cet élément clé de l'écosystème d'Apple fut dévoilé en 2008 et lancé en même temps que l'iPhone 3G, le deuxième iPhone de la marque.

Dix ans plus tard, l'App Store continue d'avoir une croissance vertigineuse, puisqu'en 2017 la marque a annoncé avoir redistribué 26,5 milliards de dollars aux développeurs soit 33% de croissance comparée aux 20 milliards de l'année précédente.

En 2018, l'App Store rivalisera avec le Box Office mondial

D'après une analyse de Asymco, partagée par iGen, le chiffre d'affaires de l'App Store devrait dépasser à lui seul celui du Box Office mondial. Cette comparaison permet de se rendre compte de l'importance prise par l'App Store dans l'industrie, mais aussi pour Apple.

La division service de la firme a ainsi pu dépasser les 57 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2017, en excluant la part redistribuée aux développeurs, ce qui serait suffisant pour en faire une entreprise du classement Fortune 100 si elle était indépendante d'Apple.

L'analyste précise, à juste titre, que le chiffre d'affaires d'Apple provient exclusivement des applications payantes, ou des paiements in app, et que ces chiffres n'illustrent donc pas les bénéfices pour l'industrie de cette plateforme. Les applications de Google, Facebook, Amazon, Uber, ou encore Netflix ne rapportent rien à Apple en revenus directs, mais participent à la vie de la plateforme. C'est donc une véritable économie qu'Apple, et Google avec le Play Store, a créée au cours des dernières années.