Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Apple : une nouvelle technologie d'écran pour un iPhone plus fin et léger en 2019

Apple est naturellement déjà en train de concevoir le futur iPhone de 2019. Pour lui, il utiliserait une nouvelle technologie d'écran intégrant la surcouche tactile à la dalle OLED, de manière à gagner en place, mais aussi en poids.

Les iPhone XS et XS Max, en prime de l'iPhone XR, sont à peine sortis sur le marché. Pour autant, la prochaine génération est déjà naturellement en conception, de manière à être prête pour l'année prochaine.

À ce titre, nous commençons déjà à avoir une petite idée des plans d'Apple pour ses futurs appareils. 9to5Mac a en effet repéré une nouvelle intéressante en provenance des fournisseurs du constructeur américain.

L'iPhone de 2019 devrait utiliser un nouvel écran OLED

Il serait en effet en train de préparer sa transition vers une nouvelle technologie d'écran qui intègre sur directement la surcouche tactile à la dalle OLED. De cette manière, il gagnera en place pour ses composants, mais aussi en finesse si tel est le souhait de la marque.

Il faut comprendre qu'actuellement, les deux sont séparés, ce qui prête d'ailleurs à confusion concernant le taux de rafraîchissement de la dalle. La surcouche tactile est en 120 Hz, quand la dalle elle-même est toujours en 60 Hz.

Samsung veut garder Apple

Selon ETNews, le fournisseur serait toujours Samsung cette année. La technologie elle-même s'appellerait Y-Octa. Il n'est pas dit que celle-ci soit intégrée à tous les nouveaux iPhone ceci étant : elle pourrait être réservée au plus haut de gamme d'entre eux, pour la simple et bonne raison que la production ne serait pas suffisante pour accommoder plusieurs appareils.

Il semblerait que cette nouvelle technologie ait été vendue à Apple par Samsung directement en mars, de manière à pouvoir garder les commandes d'écran de son rival. La firme de Cupertino avait en effet pour idée d'intégrer LG en tant que fournisseur secondaire de dalles.