Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Les Pixel 3 et OnePlus 6T ne volent pas de clients à Apple... mais à Samsung

Google a toutes les cartes en main pour devenir « l'Apple d'Android », quand nombreux sont ceux supputant que les meilleurs rapports qualité/prix d'Android -- comme le OnePlus 6T -- arrivent à convertir les fans de la pomme. Ce n'est pas vraiment le cas, comme nous le montre Counterpoint Research.

Comment voler ses clients à Apple ? Voilà la grande question que se posent bien souvent les constructeurs de smartphones Android, qui ne cessent de multiplier les comparaisons avec le géant américain pour conquérir ses utilisateurs.

Une technique qui fonctionne ? Google s'est lancé plus sérieusement en tant que constructeur et met souvent en avant les mêmes vertus que son rival, tandis que OnePlus aura plutôt tendance à montrer que l'on peut avoir les mêmes performances pour un prix bien inférieur. Leurs derniers efforts en date, le Google Pixel 3 et le OnePlus 6T, ont-ils convaincu ? Oui, et non.

Les Pixel 3 et OnePlus 6T convertissent en provenance de Samsung

La dernière analyse de Counterpoint Research nous montre les changements de marque pour les consommateurs américains en 2018. De fait, nous pouvons établir si les campagnes de conversion des marques sont effectives.

Dans les faits, on observe que les acheteurs de Google Pixel 3 et OnePlus 6T proviennent surtout de chez Samsung, à 51 % pour le Pixel 3 et 37 % pour le OnePlus 6T. Apple est tout de même bien représenté à 18 % pour le Pixel 3 et 16 % pour le OnePlus 6T, mais nous sommes loin d'un exode.

Plus précisément, il semble que le dernier bébé de Google a avant tout réussi à conquérir les utilisateurs de Samsung Galaxy S7 auprès de l'opérateur américain Verizon. Pour le OnePlus 6T, c'est aussi sensiblement la même chose auprès de l'opérateur T-Mobile. Côté Apple, ceux convertis venaient également de modèles anciens : iPhone 7, iPhone 6 ou plus vieux encore.

Cette tendance montre que l'ultra haut de gamme comme le meilleur rapport qualité/prix continuent surtout de convaincre les consommateurs consciencieux, ayant à cœur leur budget. Voilà une cible qui n'est pas vraiment celle d'Apple.

À court terme

Qui plus est, le cabinet note également que les ventes ralentissent déjà sur le premier trimestre 2019. L'image de marque de OnePlus ainsi que la grosse campagne publicitaire de Google auront eu un impact non négligeable, mais il ne s'agit là que de court-terme.

Or, c'est peut-être sur le long terme qu'Apple a sa plus grande force. Ses appareils et leur valeur perçue ne chutent que lorsque la marque américaine le décide, leur offrant une plus grande longévité.

Cependant, les efforts de Google et OnePlus ne sont pas vains, ces très bons résultats montrant qu'il est toujours possible pour un constructeur de se créer une place face aux géants de ce monde. En Europe, on peut le voir par les efforts de Huawei, en passe de renverser Apple et Samsung, ainsi que Xiaomi, qui a bouleversé l'entrée et le milieu de gamme dès son arrivée sur le marché.