Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Apple travaille à rendre ses futures lunettes de réalité augmentée légères mais puissantes

Comme vous pouvez le voir, les lunettes de réalité augmentée que nous connaissons actuellement sont loin de présenter autant de fonctionnalités que de style. Voilà un problème pour Apple, le constructeur américain qui met avant tout en avant son image de marque.

Pourtant, la rumeur veut que ce dernier travaille depuis bien longtemps maintenant sur ses propres lunettes de réalité augmentée. Grâce au dépôt d'un brevet repéré par Apple Insider, on peut entrapercevoir comment il réussirait à allier puissance et style.

Pas d'écran devant les yeux, mais une redirection

L'une des grandes problématiques de la réalité virtuelle et particulièrement de la réalité augmentée est l'obligation perçue de mettre devant les yeux de l'utilisateur un écran pour modifier sa perception du monde. Ainsi, les systèmes peuvent être lourds, encombrants, et surtout peu esthétiques.

Dans ce nouveau brevet, Apple veut contrer ce phénomène en ne mettant aucun écran devant les yeux de l'utilisateur. Plutôt, il cherche à faire en sorte qu'un système de redirection de la lumière permette que la lumière soit émise à partir d'un point éloigné et redirigée ou redistribuée vers l’œil de l'utilisateur par un système prévu à cet effet. Ce système pourrait ainsi avoir un point de distribution par œil, ou une seule sortie avec des guides différenciés pour atteindre l’œil souhaité. Il n'y aurait alors pas besoin d'un écran complet devant chaque œil de l'utilisateur.

Voilà un système qui permettrait justement de redistribuer les parties matérielles lourdes de lunettes de réalité augmentée (à titre d'exemple) afin que le poids de la solution finale soit sur les branches (ou côtés du crâne) plutôt que les verres (ou l'avant du crâne). En termes de design, voilà qui permettrait aussi aux ingénieurs de plus grandes libertés esthétiques.

Reste qu'il ne s'agit-là que d'un brevet, et qu'Apple n'a toujours pas officialisé son ambition de créer des lunettes de la sorte. Aussi, rien n'est encore gravé dans le marbre et ces technologies développées par la R&D en interne n'équivaudront pas nécessairement à un produit à venir. Toujours est-il que leurs recherches sont intéressantes en elles-mêmes.