Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Confinement : Apple imite Google et publie des données sur nos déplacements

Apple et Google ont déjà indiqué qu'ils travaillaient de concert pour créer une application de traçage des porteurs du Covid-19 pour lutter contre la pandémie. Ce n'est pas tout. De son côté, la firme de Mountain View a déjà publié des informations sur nos déplacements en se basant sur les données de géolocalisation qu'elle agrège sur ses utilisateurs. Et ce, de manière anonyme assure l'entreprise.

Apple fait comme Google

Or, Apple suit les traces de Google et publie à son tour le même genre d'informations. La pomme expose les mêmes arguments pour expliquer cette initiative : les données en question sont importantes pour les autorités publiques qui, en se basant dessus, peuvent mieux anticiper les actions à mener afin d'endiguer correctement la progression du virus et analyser les effets du confinement.

Vous retrouverez ainsi ces fameuses données dévoilées par Apple en cliquant ici. Il vous suffira ensuite de taper le nom de la ville ou du pays de votre choix pour observer l'impact des mesures de confinement sur le déplacement des populations.

Apple promet des données anonymisées

Comme Google, Apple promet que les données publiées ne menacent pas la vie privée des utilisateurs de l'application Apple Plans. L'entreprise assure qu'elle n'associe pas les informations de déplacements à l'identifiant des personnes qui utilise la plateforme.

Aussi, la pomme explique qu'elle ne sauvegarde pas l'historique de mobilité des utilisateurs. « À partir de données agrégées provenant de l’utilisation anonyme d’Apple Plans, ce nouveau site web fait ressortir des tendances de mobilité dans les grandes villes et dans 63 pays ou zones géographiques » lit-on dans le billet de blog dédié.