Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Il y a dix ans, avant Fortnite, Epic et Apple étaient pourtant bons amis

C'est une bataille acharnée que livre actuellement l'éditeur Epic Games contre Apple qui ne compte pas se laisser faire. Conséquence : le populaire jeu Fortnite est banni de l'App Store. Par ailleurs, les joueurs iOS et macOS ne peuvent pas profiter de la nouvelle saison et Epic n'a globalement plus le droit de proposer des applications sur la boutique de la pomme.

Autant dire que les relations entre ces deux grosses entreprises ne sont pas au beau fixe. Pourtant, comme le rappelle The Verge, le début de ce mois de septembre a été l'anniversaire d'un événement augurant une collaboration bien plus apaisée entre Epic Games et Apple.

Faire d'iOS une plateforme crédible pour les jeux vidéo

En effet, il y a dix ans, le 1er septembre 2010, Epic publiait Citadel sur l'App Store, une démo technique de son moteur Unreal Engine 3. À travers celle-ci, les curieux pouvaient se balader dans une cité médiévale et profiter du niveau de graphisme et des effets de lumière très poussés pour l'époque.

Or, cela faisait grandement les affaires d'Apple. Via cette démo, Epic montrait qu'iOS était apte à accueillir des jeux ambitieux, volumineux et richement détaillés pour que les utilisateurs en profitent sur leur iPhone. Après tout, l'Unreal Engine 3 faisait tourner des titres de la PlayStation 3 et de la Xbox 360.

En d'autres termes, grâce à Epic Games et sa démo, Apple a pu montrer que le monde du jeu vidéo devait considérer plus sérieusement les smartphones et surtout sa plateforme iOS -- la démo de Citadel n'est sortie sur Android qu'en 2013. Une belle prouesse technique qui faisait donc les affaires de tout le monde.

10 ans après...

Pourtant, dix ans après, les deux firmes sont en guerre. L'éditeur de Fortnite mène une grosse opération de communication pour que la pomme revoie sa politique des 30 % de commission prélevées sur tous les achats de l'App Store. Epic a en effet tenté de contourner cette règle sur les transactions in-app sur son jeu et c'est pour cette raison qu'il a été sanctionné. En réaction, il poursuit Apple en justice pour abus de position dominante.

L'éditeur s'en prend aussi à Google -- Fortnite étant banni du Play Store également --, mais c'est surtout Apple qui concentre les critiques. Notamment parce que les utilisateurs Android peuvent toujours télécharger le jeu directement depuis le site d'Epic, ce qui n'est pas possible sur un iPhone.

Cette anecdote aura donc surtout le mérite de montrer comme les relations entre deux grandes firmes peuvent très vite se dégrader en fonction du contexte et des moyens de pression. Notons qu'en plus de couper les accès développeur d'Epic, Apple voulait aussi bloquer l'utilisation de l'Unreal Engine sur iOS, mais une première décision de justice l'a obligé à abandonner ce projet.

https://www.frandroid.com/android/applications/jeux-android-applications/755819_fortnite-battle-royale-comment-acceder-et-jouer-a-la-saison-4