Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Apple obtient un brevet pour un lecteur Touch ID plus grand

Même avec l’arrivée de son nouveau design à encoche depuis l’avènement de l’iPhone X, Apple n’a pas totalement abandonné l’idée de réinjecter son lecteur d’empreintes Touch ID. Certes, il n’est plus présent que sur le dernier iPhone SE sorti au printemps et les iPad, iPad mini et iPad Air. Mais, en interne, personne ne veut définitivement tirer un trait dessus.

Au point même que des demandes de brevet sont encore déposées pour le maintenir en vie. Et comme la concurrence, le lecteur pourrait basculer sous l’écran désormais dépourvu de bords suffisamment larges pour l’accueillir. Apple a obtenu l’an dernier un brevet en ce sens et Touch ID pourrait faire son retour sur ses produits au côté de la reconnaissance faciale Face ID.

Plus de sécurité pour les applications

Et ce Touch ID 2.0 pourrait même revêtir plusieurs fonctionnalités, outre celle de déverrouiller votre appareil. Dans un nouveau brevet repéré par le site PatentlyApple et déposé mi-2018 auprès de l'USPTO, l'organisme américain qui enregistre les demandes, on découvre que la firme travaille sur un capteur biométrique plus grand, capable de détecter une empreinte sur une zone plus large que l’ancien bouton HOME de l’iPhone ou de l’iPad. Petite nouveauté, Touch ID aurait même les capacités de fonctionner en appuyant sur l’icône d’une application, si tant est qu’elle soit couverte par la zone du capteur.

Reste à savoir ce que la marque à la pomme ferait d’un capteur plus grand. Le brevet laisse entendre que cela aurait aussi des répercussions sur l’utilisation des applis. L’authentification permettrait alors de lancer une application de manière beaucoup plus sécurisée par reconnaissance tactile – limitant possiblement le nombre d’utilisateurs autorisés. Le tout en déverrouillant simultanément l'appareil. Les possibilités paraissent nombreuses et s'y ajouterait aussi potentiellement la validation d'un achat sans avoir à double-cliquer sur le bouton latéral pour déclencher Face ID.

Un retour qui devrait se faire attendre

Et ce brevet obtenu par Apple concerne également des utilisations prévues pour l’Apple Watch ou même un MacBook, note Patently Apple. Ce nouveau Touch ID se baserait toujours sur un capteur d’image optique, des circuits de détection et diverses couches de métallisation.

À l’heure où le monde se masque de plus en plus, Face ID devient compliqué à utiliser. Revenir à un système de lecteur d’empreinte faciliterait alors le quotidien de beaucoup. Mais, il est peu probable que ce nouveau lecteur apparaisse sur les prochains iPhone 12 attendus dans les semaines à venir, mais qui ne devraient cependant pas se montrer lors de la keynote du 15 septembre.