Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Apple One : Spotify s'insurge contre l'abonnement tout compris d'Apple

Les services sont au centre de la nouvelle stratégie d'Apple. En quelques années, la firme a lancé un service de musique avec Apple Music, un service de jeux mobiles avec Apple Arcade, et un service de SVOD avec Apple TV+. Là on ne parle que des services payants disponibles en France, c'est sans compter Apple News+ et le petit nouveau Apple Fitness+ disponible dans d'autres pays. Lors de sa conférence du 15 septembre 2020, Apple a bouclé la boucle en annonçant Apple One, son abonnement équivalent d'Amazon Prime qui réunit tous ses services à partir de 14,95 euros par mois.

Un prix plutôt agressif pour les fans de la marque, surtout si l'on compare avec les abonnements aux simples services de musique, en général à 9,99 euros par mois.

De nouvelles pratiques anticompétitives pour Spotify

Problème, Apple est déjà dans le viseur de plusieurs entreprises, l'UE et les États-Unis pour des pratiques anticoncurrentielles. L'affaire la plus connue en ce moment est sans doute celle qui oppose Epic Games à Apple, mais avant cela, il y avait déjà Spotify. Le service de musique n'a pas vraiment apprécié d'avoir été exclu du Apple Homepod, sans compter le problème de la taxe de 30% appliquée par Apple sur les services concurrents. La conférence d'Apple a fait réagir Spotify qui a publié la déclaration suivante.

Le service de musique ne précise pas l'annonce qui l'a fait réagir, mais on peut se douter qu'il s'agit d'Apple One. Les utilisateurs de l'écosystème d'Apple auront bien du mal à ne pas craquer devant une telle offre, qui ajoute également 50 à 200 Go de stockage sur iCloud. Les mois à venir pourraient devenir complexes pour les concurrents d'Apple. On pourrait toutefois arguer qu'il s'agit de l'environnement d'Apple, et qu'il semble tout naturel que la firme propose ses services aux utilisateurs de son écosystème. Ce n'est pas très différent en soit d'un abonnement Amazon Prime allié à l'achat d'une Fire TV ou d'une tablette du commerçant par exemple.

Du côté des services de jeux vidéo, pas de problème, Apple a pris soin d'éviter toute arrivée un peu sérieuse de concurrents.