Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

La puce Apple M1 va faire beaucoup mieux qu’Intel, sauf pour les écrans externes

L’annonce de la puce Apple M1 concoctée par Apple a laissé entrevoir de nouveaux horizons pour les appareils de la firme et des gains de performances accrus par rapport à l’ancienne puce Intel qui les équipait. Le nouveau SoC Apple va gagner en économie d’énergie et possibilités avec la prise en charge également d’applications iOS.

Mais, comme l’a repéré le site MacGeneration, il y a bien une chose qu’ils feront moins bien que leurs prédécesseurs sous Intel : la prise en charge de multiples écrans externes.

Un écran pour Apple contre deux pour Intel

Apple a indiqué que les prochains MacBook Air et MacBook Pro 13 pouces équipés de la puce M1 pourront supporter un écran 6K à 60 Hz, citant notamment son écran Pro Display XDR. Une montée en gamme pour le nouveau MacBook Pro alors que le précédent modèle sous Intel ne pouvait prendre en charge que les écrans jusqu’à la 5K.

Cependant, la fiche technique des nouveaux produits indique qu’ils ne pourront gérer qu’un seul écran externe à la fois, là où Intel permettait de raccorder deux écrans simultanément (jusqu’à 4 096 x 2 304 pixels à 60 Hz chacun).

Le Mac mini M1 également restreint

Le Mac mini M1 pourra, quant à lui, prendre en charge deux écrans externes, mais un seul moniteur 6K à 60 Hz branché via le port Thunderbolt avec un moniteur 4K/60 Hz en HDMI 2.0. Dans la même configuration, le Mac mini Intel devait se contenter d’un écran 5K en Thunderbolt et un écran 4K en HDMI. Cependant, ce dernier acceptait de gérer jusqu’à trois moniteurs (2 écrans 4K/60 Hz en Thunderbolt 3 et un 4K/60 Hz en HDMI).