Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Promis juré, pas de fusion Mac / iPad en vue... c'est Apple qui le dit

Leurs écosystèmes logiciels se ressemblent de plus en plus, certains de leurs accessoires se rapprochent peu à peu en termes de fonctionnalités... et voilà qu'ils peuvent désormais partager une partie de leur fiche technique. Avec l'annonce du nouvel iPad Pro, équipé d'une puce ARM Apple M1 comme l'ensemble des Mac lancés depuis l'automne dernier, le doute était permis quant à une éventuelle fusion des univers iPad et Mac à l'avenir.

À l'occasion d'un entretien accordé au média britannique The Independant, les responsables marketing et hardware d'Apple se sont exprimés sur la question. Pour Greg Joswiak et John Ternus, l'objectif n'est pas là. Apple chercherait simplement à proposer les meilleurs iPad et Mac possible... même si ces deux gammes de produits s'illustrent bien par une certaine synergie.

Fusion iPad/Mac : les gens se racontent une histoire

« Il y a deux histoires contradictoires que les gens aiment raconter sur l'iPad et le Mac », s'est notamment exclamé Greg Joswiak, dont les propos sont relayés par MacRumors. « D'une part, les gens disent qu'ils sont en conflit l'un avec l'autre. Que l'on doit décider si l'on veut un Mac ou un iPad ; mais d'autre part les gens disent que nous sommes en train de les fusionner en un seul produit : qu'il y a vraiment une grande conspiration pour éliminer les deux types de produits et n'en faire qu'un seul », poursuit-il.

« La réalité est que ni l'un ni l'autre n'est vrai. Nous sommes fiers de travailler très dur pour créer les meilleurs produits dans leurs catégories respectives ». Un constat que partage aussi John Ternus, figure montante chez Apple depuis que Dan Riccio a pris la direction des projets AR/VR de la marque. « Nous nous efforçons de fabriquer le meilleur Mac possible ; tout comme nous nous efforçons de fabriquer le meilleur iPad possible », indique-t-il.

Ajouter un écran MiniLED à l'iPad Pro n'a pas été simple

Les deux cadres évoquent des théories dans lesquels ils refusent de « se laisser enfermer ». L'un comme l'autre saluent pour le reste l'apport de puissance permis par l'arrivée de la puce M1 sur le nouvel iPad Pro... sans pour autant commenter l'absence sur la tablette de logiciels capables de vraiment tirer parti de cet amoncellement de performances (contrairement au Mac, l'iPad Pro ne peut pas profiter de Final Cut Pro, par exemple).

John Ternus s'est par contre montré loquace sur la question du nouvel écran MiniLED de l'iPad Pro 2021, qui est capable d'égaler la prestation de l'écran Pro Display XDR, introduit en 2019. L'intéressé évoque toutefois une intégration complexe de cette technologie d'affichage sur la petite diagonale de l'iPad Pro. Un appareil qui est en outre, par essence, nettement plus fin que le moniteur d'Apple.

« Rétrécir [cette dalle MiniLED] a été une entreprise très difficile », explique-t-il. « Si vous regardez simplement les deux produits, il est évident que l'iPad est beaucoup plus fin qu'un Pro Display XDR, et la façon dont cette technologie fonctionne [implique] vous avez le rétroéclairage LED derrière l'écran ». Pour arriver à la qualité d'image proposée sur l'iPad Pro 2021, notamment en termes de luminance maximale, de contraste et de contrôle des zones de rétroéclairage, les ingénieurs Apple ont notamment dû trouver un moyen d'ajouter plus de LED… sur un appareil pourtant plus compact. Ce casse-tête résolu, pourrait permettre l'ajout de dalles MiniLED sur d'autres produits à l'avenir. D'après certaines rumeurs, les prochains MacBook Pro seraient les suivants sur la liste.