Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Apple renforce la confidentialité des AirTags et promet une application Android

Les AirTags sont sortis depuis quelques semaines, nous avons eu l’occasion de les tester. La sécurité informatique est un enjeu primordial sur cet appareil, on peut tomber sur des contrefaçons, mais on peut également hacker un AirTag. Un autre sujet est la confidentialité des AirTags dont l’utilisation peut être détournée pour surveiller des biens, mais aussi des personnes. Justement, Apple renforce la confidentialité de son produit.

Changement de fonctionnement pour les AirTags

On peut traquer des personnes avec l’AirTag. La méthode la plus courante consistait à glisser un AirTag dans le sac de quelqu’un pour le suivre. Lors du lancement, Apple avait configuré les AirTags pour qu’ils émettent un son après trois jours de séparation du tracker de son propriétaire.

Dès aujourd’hui, l’entreprise américaine revoit ce fonctionnement avec une notification aléatoire entre 8 et 24 heures. Donc, si quelqu’un a placé furtivement un AirTag dans votre sac, vous êtes alerté plus tôt. C’est cette modification qui est disponible désormais pour tous les utilisateurs du traqueur d’Apple.

Une application Android prévue pour 2021

Un autre problème soulevé par les utilisateurs est l’impossibilité de traquer un AirTag si vous n’avez pas un iPhone avec vous. Ce qui n’est pas le cas des autres produits Apple via l’application Localiser, on peut utiliser le site icloud.com/find.

Apple songe donc à développer une application Android dont la sortie est prévue en 2021. Cette dernière pourrait nous permettre d’utiliser le réseau « Find My » sur Android pour retrouver un traqueur perdu. Cependant, il n’est pas clair si cette application briserait l’exclusivité iOS et permettrait aux AirTags d’être utilisés comme traqueurs avec les appareils Android.