Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

En traitant les demandes en local, Siri va gagner en vitesse et en intimité

Apple a consacré toute une partie de sa WWDC 2021 à la protection des données. Après un segment abordant les nouveautés en la matière dans les mails et le navigateur Safari, la marque à la pomme s'est arrêtée sur son célèbre assistant vocal, Siri.

La marque a présenté quelques ajouts particulièrement intéressants pour mieux protéger les données des utilisateurs, mais uniquement sur les appareils dotés du Neural Engine, c'est-à-dire pour l'heure des iPhone et des iPad (Siri est disponible sur tous les appareils Apple). « Siri est conçu pour traiter autant de données que possible sur les appareils, de manière à garder vos informations privées », explique Erik Neuenschwander, directeur au département confidentialité des utilisateurs, lors de la keynote. Grâce à la puissance du fameux « Neural Engine », Apple va un peu plus loin en intégrant la reconnaissance vocale directement sur l'appareil.

Réponse au scandale

Concrètement, cela veut dire que les informations qu'entend Siri lorsque vous lui parlez ne quitteront pas votre iPhone ou votre iPad. Apple vient là répondre directement à un scandale entourant Siri en 2019 où l'on avait appris que des personnes tierces écoutaient des informations privées pour améliorer le processus.

Au-delà de la protection des données, Apple fait valoir deux avantages non négligeables au traitement de la reconnaissance vocale directement sur l'appareil. Premièrement, la plupart des demandes qui ne nécessitent pas de connexion Internet (lancement d'application, changement de paramètres, etc.) peuvent donc s'effectuer en mode hors ligne. Deuxièmement, Apple affirme que les demandes devraient gagner en vitesse.

Siri n'est pas encore l'iPhone

Difficile de prédire le nombre d'opérations qui seront réalisées directement sur le téléphone ou la tablette d'Apple. Attention à la nuance : Apple dit bien que de plus en plus d'actions seront effectuées par la machine et qu'elles ne passeront plus par le cloud. En revanche, la marque ne dit pas non plus que toutes les informations et les actions seront traitées indépendamment des serveurs. En d'autres termes, le fonctionnement hors ligne n'est pas encore poussé jusqu'au bout.

La promesse est donc un peu moins ambitieuse que celle de Google Assisant lors de sa Google I/O 2019. La firme de Mountain View avait alors annoncé que son assistant fonctionnerait désormais entièrement en local, sans connexion à ses serveurs. Notez que cela est vrai seulement dans la version en anglais de Google Assisant.

https://www.frandroid.com/marques/apple/964809_wwdc-2021-keynote-apple-ios-15-en-direct-apple