Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Prise en main de la Bowers & Wilkins Zeppelin : l'enceinte sans fil qui ne passe pas inaperçue

Connu pour ses enceintes filaires haut de gamme et grand format, Bowers & Wilkins pense aussi aux intérieurs plus modestes. L’entreprise a présenté fin 2020 une nouvelle déclinaison de son enceinte Zeppelin, un modèle Wi-Fi et Bluetooth autonome qui dénote au catalogue de la marque anglaise. Mais qui respecte les critères essentiels : un design (massif) original et une qualité audio premium. 

Fiche technique

Cet article a été réalisé à partir d'un produit prêté par la marque.

Un look comme aucune autre

Par rapport à sa première version présentée en 2007, la nouvelle Zeppelin abandonne le dock iPod qui l’ornait alors pour miser sur une véritable connexion sans fil et davantage de polyvalence, histoire d’être davantage dans l’air du temps technologique. L’enceinte connectée de Bowers & Wilkins est inédite dans la gamme très premium de la marque anglaise d’audio. De par ses compétences, mais aussi par ses possibilités.

Le moins que l’on puisse dire est que la Zeppelin sort du lot des enceintes connectées habituelles. Avec son design très longiligne en forme de… ballon dirigeable Zeppelin, elle s’avère plutôt massive (65 cm de long x 21 cm de haut x 19,4 cm de profondeur) et trouvera surtout sa place sur un meuble type console. Son design fait qu’il vaut mieux la mettre en évidence comme élément de décoration que la cacher dans une étagère (ou alors très grande et très large pour ne pas bloquer le son qui se diffuse sur toute la largeur !).

Attention, elle est néanmoins assez lourde (6,5 kg). Mais à aucun moment, nous n’avons eu peur qu’elle ne bascule. Son poids est très bien réparti.

Elle est revêtue d’un tissu noir nid d’abeille, surmonté d'une plaque métallique en façade arborant le nom de la marque. L’enceinte repose sur un socle en aluminium avec une lumière qui réverbère en dessous. Ce n’est pas forcément indispensable, mais du plus bel effet visuel, et ça apporte une touche d’élégance supplémentaire à l’ensemble au niveau de la finition. De plus, vous pouvez régler cet éclairage d’ambiance pour choisir l’effet lumineux sur le pied. L’allure générale est extrêmement soignée et on comprend tout de suite qu’on a affaire à un produit haut de gamme.

Au dos, on trouve les boutons pour piloter sa musique. Ils sont au nombre de cinq : pour monter le volume et le baisser, mettre en lecture/pause, jumeler en Bluetooth ou bien couper le micro de l'assistant vocal.

Au niveau des connectiques juste en dessous, on a là un port pour l'alimentation électrique, une prise USB-C (pour éventuellement brancher des câbles avec un adaptateur non fourni) et un bouton pour réinitialiser l'enceinte. Mais vous n'avez ici aucun moyen de raccorder un appareil de manière filaire (pas de prise jack ou autre), ni même l'enceinte en Ethernet.

Audio : Bluetooth, wifi et AirPlay 2 en soutien

La Zeppelin est un système stéréo complet, à la différence des habitudes de la marque qui propose habituellement des enceintes à ajouter à un appareil audio. L’enceinte embarque deux tweeters à double dôme (25 mm) associés à des haut-parleurs médiums de 90 mm à suspension fixe (comme dans les enceintes colonnes de la marque), ainsi qu’un subwoofer. On se retrouve là avec des haut-parleurs positionnés à gauche et à droite du caisson de basses. Comme toujours chez Bower & Wilkins, ils ont été positionnés dans un boîtier rigide pour garantir les meilleures performances acoustiques possibles et une dispersion sonore de qualité la plus précise possible.

L’enceinte prend en charge le Bluetooth aptX Adaptive et AirPlay 2 (en wifi). Elle supporte également les codecs AAC et SBC.

Le son proposé est assez profond et se diffuse largement dans la pièce sans avoir besoin de pousser le volume. On reconnaît bien là le son plutôt équilibré de la marque britannique, cette fois dans un gabarit plus compact qu’à l’accoutumée. Si vous aimez les basses bien marquées, vous ne serez pas forcément servis, mais dans leur ensemble, les graves, les médiums et les aigus se montrent plutôt détaillés et punchy. Pour écouter du classique, de la musique live ou acoustique, du jazz ou même du rock, c’est impeccable.

Installation et utilisation

Une configuration simple

Enceinte tout-en-un, la Zeppelin est assez facile à installer et à configurer. Vous la branchez, vous la jumelez en Bluetooth à votre appareil et le tour est joué. Vous pouvez également tout faire directement depuis l’application Bowers & Wilkins Music pour profiter de davantage de réglages et gérer l’enceinte à distance. C’est assez rapide au niveau de la configuration, sans fioriture ni réglages peaufinés.

À la différence des habituelles enceintes Bowers & Wilkins, la Zeppelin ne peut pas être raccordée à un autre système audio. Elle s’utilise sans fil pour streamer du contenu depuis votre smartphone, votre tablette, votre PC ou tout autre appareil Bluetooth. Vous pouvez éventuellement tenter de faire du multiroom si vous disposez d’un iPhone avec AirPlay 2 et vous pourrez alors l’associer à d’autres appareils. Mais c’est tout. Elle est pensée comme une enceinte individuelle pour une pièce. Et même pour un seul appareil. Elle peut en mémoriser plusieurs, mais elle ne se connecte qu’à un seul à la fois.

C’est parfait pour la musique, mais nous avons eu parfois quelques légers décalages entre l’image et le son en regardant Netflix.

Une application minimaliste

Vous pouvez également profiter de Spotify Connect qui est compatible si vous êtes abonnés à l’offre payante haute qualité. Depuis l’application Bowers & Wilkins, vous pouvez lancer des playlists, accéder à différents services de streaming musical, de radios et podcasts (Qobuz, Deezer, Tidal, Soundcloud, TuneIn, NTS, Last.fm). La liste n’est pas encore très large, mais elle est vouée à s’agrandir.

Si vous utilisez l’app pour diffuser votre musique, vous pourrez aussi indiquer les morceaux que vous préférez en appuyant sur le cœur. Cela permettra à l’app de vous faire ensuite des recommandations de playlists et morceaux à écouter en apprenant de vos goûts musicaux.

Alexa à la demande

Bowers & Wilkins avance une enceinte plus « intelligente » que son aînée. Pour cela, elle accueille également Amazon Alexa pour être pilotée vocalement. C’est assez efficace et très réactif. Alexa parvient même à détecter notre voix d’assez loin, sans avoir besoin d’un calme absolu.

Mais ce n’est pas tout : l’enceinte dispose d’un « cerveau numérique » qui lui permettra d’être mis à jour fréquemment, pour notamment permettre un véritable multiroom, avec d’autres Zeppelin ou des enceintes sans fil de la gamme B&W Formation (Wedge, Duo, Bar…).

Prix et disponibilité de la Zeppelin

L’enceinte connectée Zeppelin de Bowers & Wilkins est disponible en Midnight Grey et Pearl Grey au prix de 799 euros. Elle est en vente sur le site de la marque et auprès de revendeurs partenaires comme Amazon, la Fnac ou encore Darty.