Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Canon vous permet presque de prendre des photos satellite grâce à un site interactif

En juin 2017, Canon lançait un satellite autour de la Terre, le CE-SAT 1. L’idée derrière ce satellite est simple : équipé d’un boîtier Canon EOS 5D Mark III associé à un télescope de 40 cm, le satellite est capable de capturer des images particulièrement détaillées de la Terre.

C’est justement ce que propose Canon avec la mise en ligne du site « Redefine the limits » à l’occasion du CES 2021. Ce site permet de découvrir certaines images capturées par le satellite à New York, Venise, Dubaï ou au Japon. L’idée est ainsi de permettre aux internautes de découvrir les capacités du boîtier, avec une précision jusqu’à un mètre près.

Pour l’heure, peu de clichés sont encore proposés sur le site mis en ligne par Canon. Surtout, les clichés ont déjà été mis en ligne et si le constructeur vous permet de sauvegarder certaines images, il s’agit uniquement de reprendre les photos déjà prises par le satellite. Il est cependant possible de se déplacer légèrement dans les images et de zoomer numériquement à l’aide de la molette.

En plus des photos proposées et des quelques anecdotes sur l’opération, le site de Canon est illustré vocalement par l’astronaute américaine Marsha Ivins, qui a survolé la Terre entre 1990 à 2001 durant cinq missions.

Canon veut se développer sur le marché des satellites

Le satellite en lui-même, conçu par Canon, est particulièrement compact, le constructeur indiquant qu’il fait à peine la taille d’un baril, soit 83 cm de haut pour 50 cm de côté. Le CE-SAT 1 est actuellement en orbite à 600 km au-dessus de la surface de la Terre.

Pour Canon, l’intérêt est évidemment de faire la promotion de son boîtier reflex, lancé en 2012. Néanmoins, le constructeur japonais cherche également à faire la démonstration de ses capacités à produire des satellites. Comme l’indique The Verge, le constructeur japonais a déjà annoncé ses ambitions en la matière et espère récolter un milliard de dollars de chiffre d’affaires dans le marché des satellites d’ici 2030. En ce sens, plus qu’une démonstration de son appareil photo, le CE-SAT 1 est une démonstration des capacités industrielles de Canon dans le domaine spatial.