Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test du Dell XPS 13 7390 : l'heure des raffinements

Fiche technique

Ce test a été réalisé avec un produit prêté par la marque. Notre configuration intègre un processeur Intel Core i7-10510U, 16 Go de RAM, 512 Go de stockage et un écran 4K UHD.

Attendez, mais c'est le XPS 13 2019 ?

Oui, hasard du calendrier, nous testons le XPS 13 lancé à la fin de l'année 2019, alors que Dell a dévoilé une nouvelle génération prometteuse depuis. Il s'agit ici du Dell XPS 13 7390, une révision du XPS 13 lancé et testé en début d'année 2019 avec surtout le passage à la 10e génération de processeurs Intel sur lesquels nous reviendrons. Ce PC de génération intermédiaire est toujours au catalogue du fabricant, et nous l'avons testé.

Design

Le Dell XPS 13 7390 reprend exactement le même design que le XPS 13 de début 2019, dans ses moindres détails. Le fabricant n'a apporté aucune modification à son design avec le passage à l'Intel Core 10e génération, cela s'explique par les faibles changements apportés par Intel à son processeur, comme nous le verrons sur la partie performance.

On retrouve donc un ultrabook mêlant un châssis en aluminium et un revêtement en fibre de carbone noir au niveau du repose-poignets. La ventilation se fait sous la machine, et entre l'écran et l'arrière du clavier. L'intérêt du design 2019 chez Dell est, pour rappel, le placement de la caméra désormais au-dessus de l'écran, permettant un meilleur angle de capture en visioconférence.

Cela se fait au détriment de la reconnaissance avec Windows Hello, qui se fait uniquement par le lecteur d'empreinte.

Clavier et touchpad

Qui dit même design, dit même clavier et même touchpad. N'hésitez pas à lire notre test du XPS 13 9380 pour avoir un avis détaillé. Ce qu'il faut retenir, c'est que le clavier est très agréable, avec des touches assez grandes et assez espacées. La frappe est très confortable, c'est d'ailleurs le clavier que j'utilise tous les jours pour travailler.

Le touchpad est assez bon, suffisant pour de la navigation web, mais manque un peu de place sur une machine aussi compacte. Une souris externe apportera un gain de confort non négligeable.

La connectique

Dell n'a pas fait évoluer la connectique sur cette machine. On a donc deux ports Thunderbolt 3, un port USB-C 3.1 compatible Power Delivery et DisplayPort, un lecteur de microSD et un port jack 3,5 mm.

Écran

Lors de notre test du Dell XPS 13 (2019), nous avions pu découvrir la version Full HD de la machine. Ici nous avons le droit à la configuration 4K UHD avec une dalle signée AU Optronics, la référence 282B B133ZAN plus exactement.

Une fois passé sous la lentille de notre sonde colorimétrique et notre protocole de test CalMan, l'écran se révèle être dans la bonne moyenne en termes de calibration. L'affichage couvre 70 % du spectre DCI-P3 avec un deltaE moyen relevé à 4,27 (avec un maximum de 9,5). L'écran se rattrape avec une température des moyennes des couleurs quasi idéale à 6505K (où l'on attend 6500K), un taux de contraste à 1562:1 et une luminosité à 397 cd/m².

Logiciel

Dell intègre une nouvelle fois Windows 10 en édition familiale, avec quelques ajouts maison, mais jamais rien de dérangeant pour l'utilisateur. On mentionnera Dell Mobile Connect pour synchroniser rapidement son smartphone et son PC.

Microsoft installe aussi quelque applications sur le menu démarrer, mais heureusement il est possible de rapidement les désinstaller en quelques clics.

Bon point, Dell propose sur son site une configuration avec Ubuntu 18.04, une distribution GNU/Linux. C'est une option qui permet de se passer complètement de Microsoft, et c'est assez rare venant d'un fabricant de PC pour être salué.

Performances

La nouveaux Dell XPS 13 a donc de particulier essentiellement d'intégrer la 10e génération de puce Intel Core. Ici, notre configuration embarque un processeur Core i7-10510U avec 16 Go de RAM.

Intel vend ce processeur comme un processeur Intel Core de 10e génération, mais attention, il ne s'agit pas d'une puce gravée en 10 nm. Non, ce processeur utilise encore l'architecture Comet Lake en 14 nm dans la lignée directe de ses prédécesseures. C'est donc une très maigre évolution par rapport au modèle de XPS 13 précédent.

Sur Cinebench R20, le PC obtient un score de 1521 points, ce qui le place entre l'Intel Core i7 6700HQ et l'Intel Core i7 4850HQ. Je n'ai par ailleurs pas ressenti de ralentissements lors de mon test, pour toutes les taches utilisant le processeur : navigation web, streaming et retouche légère d'images.

Le SSD intégré se montre également suffisamment véloce pour toutes les taches bureautiques attendues. Ce n'est pas le stockage le plus performant que nous avons rencontré jusque là, mais il est à un niveau dans la moyenne qui est parfaitement acceptable : vous serez limité par la puissance graphique, ou celle du processeur, avant d'avoir un problème de vitesse de stockage.

Puce Intel UHD pour le jeu

Le lancement de la 10e génération de puce Intel Core était accompagné de nombreuses promesses de la part d'Intel sur ses puces graphiques. Mais encore une fois, il s'agit dans notre cas d'un maquillage de la part d'Intel puisque notre processeur est ici basé sur d'anciennes technologies, et plus précisément une puce graphique Intel UHD Graphics.

Comme les précédentes générations, c'est une puce graphique qui n'est pas capable de faire tourner des jeux sophistiqués, il faudra surtout se contenter de jeux moins ambitieux techniquement.

Si on prend l'exemple de Fortnite Chapter 2, le jeu se lance, mais il faudra régler les paramètres graphiques au minimum pour espérer obtenir une moyenne de 50 FPS, avec des pics à 60 FPS.

Dans ces conditions, la fidélité graphique en prend un coup, et avec elle votre compétitivité dans ce jeu multijoueur : difficile en effet de viser un modèle 3D flou ou pixelisé.

Bref ce n'est pas avec cette machine que vous enchainerez les parties de vos jeux préférés.

Autonomie

Le Dell XPS 13 intègre une batterie de 52 Wh. Comme nous l'avons dit, le processeur ne change pas radicalement comparé à ses prédécesseurs, et il ne faut donc pas s'attendre à une grande différence d'autonomie.

Avec un usage mêlant beaucoup de navigation web, sur Microsoft Edge avec une dizaine d'onglets, un peu de retouche d'image sur Affinity Photo, et un peu de streaming vidéo, j'ai pu tenir 5 heures avant de tomber à 20 % et déclencher l'économie d'énergie.

Ce résultat est inférieur aux 7 heures que j'avais obtenues avec le XPS 13 (2019), mais cette configuration de test utilisait un écran Full HD consommant probablement moins d'énergie que l'écran 4K UHD de l'exemplaire testé ici.

Si vous cherchez un maximum d'autonomie sur votre machine, si vous êtes amené à vous déplacer souvent, alors je vous recommanderai une configuration avec un écran Full HD.

La machine se recharge par USB-C avec le chargeur 45W proposé. Il est également possible de recharger le PC avec d'autres chargeurs compatibles Power Delivery.

Prix et disponibilité

Le Dell XPS 13 7390 est proposé à partir de 1300 euros chez Dell selon les configurations. Notre exemplaire de test correspond à la configuration proposée à 1600 euros chez Dell.

On peut toutefois retrouver le Dell XPS 13 7390 à partir de 1139 euros chez Amazon.