Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Avec Crayta et Facebook Gaming, le métavers de Zuckerberg prend forme

Mark Zuckerberg veut mettre du métavers à toutes les sauces. Le patron de Meta a annoncé ce mercredi l’arrivée du jeu Crayta sur Facebook Gaming sous peu, en tant qu’expérience cloud et communautaire.

Mais le titre conçu par le studio Unit 2 Games n’est pas un jeu inédit. Il a été développé initialement pour la plateforme de cloud gaming Google Stadia dont il a longtemps été une exclusivité dès 2020 avant de prendre la route de l’Epic Games Store un an plus tard. Il s’agit d’un jeu à visée sociale avec la possibilité de créer des mondes, avec ses propres jeux, et de les partager avec ses amis que l’on invite à venir « sauter dans sa partie » pour jouer, revivre nos séquences ou apporter leur pierre à l’existant.

Crayta, un jeu « métavers » par essence

Un jeu dans lequel vous créez et personnalisez votre avatar, initiez vos jeux que vos amis peuvent rejoindre à tout moment, améliorer avec vous ou bien les partager, le tout avec une très large boîte à outils créatifs : voilà de quoi plaire à Mark Zuckerberg et répondre à ses velléités de métavers. « Ce que j’apprécie le plus à propos de Crayta, c’est la possibilité de concevoir un espace ou un jeu à l’intérieur même de celui-ci », a confié le patron de Meta lors de la présentation du jeu en compagnie des équipes de création. Ce n’est pas sans raison que Facebook a racheté le studio britannique en juin 2021.

L’univers créatif et collaboratif de Crayta va ainsi rejoindre la plateforme Facebook Gaming et sera jouable n’importe où, à tout moment. « Avec notre technologie de cloud streaming, la conception sur mobile comme sur ordinateur devient un jeu d’enfant, sans nécessiter de système puissant », souligne fièrement Zuck après avoir donné vie à Hacker Square, l’emblématique place du campus de Meta à Menlo Park (Californie), dans le jeu.

Car pour donner envie aux utilisateurs de Facebook de se lancer dans sa vision du métavers, Zuckerberg a donné de sa personne pour se jeter virtuellement dans Crayta en compagnie des développeurs. Il a ainsi recréé le lieu en y ajoutant des animations de parc d’attractions, des mini-jeux ou encore un bateau pirate.

Avec Crayta, Meta veut démontrer le potentiel du métavers et des expériences communautaires. L’objectif est simple : rapprocher les expériences de jeu en 2D vécues sur Facebook du métavers et de la vision développée par la maison-mère. « On associe encore trop souvent le métavers avec des expériences en 3D que l’on peut vivre en réalité virtuelle et augmentée. Crayta permet de construire et de vivre ce type d’expérience de manière fluide sur toutes sortes d’environnements en 2D, y compris via l’application Facebook sur smartphone et sur ordinateur », explique-t-il.

Créativité et collaboration comme atouts

Le casque de réalité virtuelle Meta Quest ne serait donc pas la seule solution envisagée, mais tout simplement en renforçant le lien via les réseaux sociaux, Facebook en tête avec ses multiples ramifications et propositions (groupes, jeux, événements, etc.). Et pour cela, Zuckerberg veut « donner davantage d’outils » pour inciter à la création de jeux, donc d’expériences qui lient les gens entre eux.

Et pour s’assurer que le lien est permanent, le cloud est donc le médium parfait. En débarquant sur Facebook Gaming, Crayta va pouvoir permettre aux joueurs de créer directement en HD ou 3D, de transférer les environnements ainsi conçus sur le réseau pour qu’ils soient en ligne et accessibles depuis tous les supports, du desktop au smartphone.

Pour basculer le maximum d’utilisateurs dans le métavers, la solution serait donc de toucher la corde sensible de leur créativité et leur envie de partage avec leurs amis. Et Crayta coche toutes les cases, avec en prime une volonté d’être un titre facile d’accès, quelles que soient vos aptitudes à créer, avec un contenu de plus en plus riche.

Il n’est pas la seule expérience en cloud à débarquer en France. Tout le catalogue de cloud gaming de Facebook Gaming devrait être très prochainement disponible en Europe occidentale.