Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Ford veut faire de votre voiture autonome un bureau pour les visioconférences

Si le télétravail s’est très nettement développé depuis le début de la pandémie, au fil des confinements et autres restrictions, de nombreux salariés sont néanmoins toujours obligés de se rendre sur leur lieu de travail. Une contrainte pour beaucoup, et surtout une perte de temps importante. Certains automobilistes tentent d'y remédier en participant à des conférences au volant.

Selon une récente étude, ils seraient 10 % à avoir recours à cette pratique en France. Un chiffre élevé, alors que 81 % des conducteurs avouent déjà utiliser leur téléphone au volant. Rappelons que participer à une visioconférence en conduisant augmente les risques d'accident de la route et les compagnies d’assurance continuent de mettre en garde les automobilistes sur les dangers de la distraction au volant.

Un environnement adapté

Mais sera-t-il un jour possible de profiter d’un long trajet pour travailler et participer à des visioconférences en toute sécurité ? Grâce au développement de la conduite autonome, cela pourrait sans doute bientôt être possible. C’est en tout cas l’objectif de Ford, qui s’est associé avec Cisco, une multinationale américaine spécialisée dans la fourniture d’outils informatiques. Les deux entreprises souhaitent en effet concevoir un véhicule conçu pour la pratique de la visioconférence.

Pour l’heure, Ford et Cisco sont encore en train de développer leurs solutions conjointes, et les testent actuellement sur un F-150 Lightning utilisé pour mener une conférence sur Webex. Selon Darren Palmer, vice-président des programmes de véhicules électriques chez Ford, le pick-up est particulièrement adapté à cet usage, offrant en effet tout le confort nécessaire.

D’abord à l’arrêt

L’objectif de ce partenariat est de créer un espace adapté à la pratique des visioconférences, pour qu’il soit possible dans quelques années de travailler sur la route. Pour l’heure, et pour des raisons de législation et de sécurité, les fonctionnalités développées par Ford et Cisco ne seront disponibles qu’à l’arrêt. Le système en cours de création par ce dernier pourra alors fonctionner directement via SYNC4.

Il sera alors notamment capable d’annuler les bruits de fond, et notamment les voix des autres personnes dans la voiture. Dans le futur, le conducteur pourra alors par exemple suivre une réunion en emmenant ses enfants à l’école. Pour l’heure, les deux entreprises n’ont pas encore annoncé de date de mise en service de cette application qui n'en est pour le moment qu'au stade des promesses.