Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Prise en main de la Freebox Pro : tout ce qu'il faut savoir sur cette offre tout-en-un

Ce sont les équipes de Free et Jaguar Network qui nous ont accueillis au siège d’Iliad à Paris. C’est d’ailleurs dans les mêmes espaces de démos des autres Freebox que nous avons eu la possibilité de rencontrer des responsables de Free Pro et de tester la nouvelle Freebox Pro.

Pour rappel, l'offre Freebox Pro est à 39,99 euros HT par mois la première année, 49,99 euros HT / mois ensuite.

Une offre 100 % fibre optique

L’offre de Free Pro est 100 % fibre optique. Comme on nous l’a signalé, que ça soit la box ou l’OS, tout est dédié et spécifique à cette offre. Exit Freebox OS, la Freebox Pro bénéficie d’un OS spécifique. Concernant son hardware, Free ne peut pas nier que la base technique est la même qu'une Freebox Delta... comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessous où l'on peut voir la forme de carte mère.

Cette offre Free utilise d’ailleurs un réseau propre qui repose sur celui de Jaguar Network (une entreprise rachetée en 2019) et de Free Pro. Si vous souhaitez souscrire à cette offre alors que vous êtes déjà abonné Free, il faudra reconstruire la ligne — car Free Pro utilise théoriquement un réseau secondaire à celui utilisé par le grand public. Néanmoins, ce n'est pas à proprement parler une fibre dédiée. L’offre de Free Pro utilise un réseau BLOM (Boucle Locale Optique Mutualisée) avec un accès FttH (la fibre arrive jusqu’à l’abonné). Les données vont donc transiter par la même fibre optique.

Une Freebox Pro en trois parties

La Freebox Pro est composée de trois modules. Il y a le module optique, c'est un petit boîtier convertisseur optique, nommé ONU pour Optical Network Unit. Ce dernier est connecté à la Freebox Pro qui sert de routeur. Enfin, il y a une box 4G pour la connexion de secours.

Si vous voulez remplacer la Freebox Pro par un autre routeur, ce n’est pas possible. Il n'y a donc pas de fonction bridge car Free estime que vous perdriez de nombreuses fonctions apportées par la box avec une telle configuration.

La Freebox Pro est connectée au module optique via un port 10 Gb/s. Cela permet d'obtenir des débits de 7 Gb/s (descendant) et 1 Gb/s (montant). Nous avons pu avoir la démonstration de ces débits, mais notez que ce ne sont pas des débits garantis contrairement à d'autres offres professionnelles.

La connexion de secours

La Freebox Pro est également connectée à une box 4G via un port 2,5 Gb/s. C'est une connexion de secours secondaire qui prend le relai en cas de problème (c'est ce que l'on appelle le Failover). Vous n'êtes pas obligé d'y brancher la box 4G fournie, vous pouvez très bien y brancher à la place une autre box fibre / ADSL ou un routeur 5G.

La Freebox Pro récupérera automatiquement l’accès internet si votre fibre optique principale est coupée, nous avons pu tester la fonction : lorsque l'on déconnecte la fibre optique, la latence augmente, mais aucun paquet de données n'a été perdu pendant la transition. Free Pro assure que cela permet de ne pas être déconnecté d'une visioconférence par exemple.

L'avantage de ne pas avoir intégré la box 4G dans la Freebox Pro, contrairement à la Delta, est que vous pouvez la placer où vous voulez tant qu’elle est connectée par câble à la Freebox Pro. Cela peut vous permettre de trouver un lieu optimal pour la réception 4G. Par la suite, Free Pro compte proposer une box 5G à la place, mais vous pouvez toujours utiliser un modem 5G dès maintenant.

La Freebox Pro est rackable

La Freebox Pro est rackable, cela signifie que vous pouvez l'installer dans une baie de taille 19 pouces (1U ou 44 mm de hauteur). Il faudra néanmoins acheter un matériel supplémentaire à 59 euros HT. Elle a été conçue pour être installée dans les deux sens en fonction de votre configuration.

Free m'a confirmé qu'il était possible, moyennant 20 euros HT/mois, d'avoir une deuxième Freebox Pro prête à l'emploi. Étant donné que la configuration de la Freebox Pro est sauvegardée dans le cloud, cela vous prendra quelques minutes à remplacer votre Freebox Pro endommagée et la rendre fonctionnelle. Évidemment, c'est un cas d'usage spécifique...

Les connectiques embarquées

Reprenons la liste des connectiques proposées par la Freebox Pro : 1 entrée fibre optique SFP (10 Gb/s) ainsi qu'un port SFP pour le 10 Gb/s. Cela offre le support du réseau à 10 Gb/s (10 GbE), mais aussi du Direct Attach, permettant de relier directement deux éléments SFP+. Cette solution est donc plus modulaire que l'intégration d'un connecteur RJ45. Il y a également 4 ports 1 Gb/s Ethernet RJ45, 1 port 2,5 Gb/s pour le modem, 1 port FXS (ligne fixe Freebox Pro) et 1 port USB 3.0 (type A, plein format).

Le Wi-Fi embarqué est un Wi-Fi 4400ac tribande (1x2.4GHz, 2x5GHz) avec MU-MIMO, comme la Delta. Exit donc le Wi-Fi 6, néanmoins Free Pro m'a confirmé qu'une box sera proposée plus tard avec du Wi-Fi 6E. Le Wi-Fi propose un protocole de chiffrement dernière génération, WPA3, mais on reviendra plus tard sur la partie logicielle.

Enfin, il y a 2 baies SATA 2.5" avec une interface 2x SATA III (6 Gb/s). Cela permet de brancher deux disques durs ou deux SSD au choix. Par défaut, il y a disque dur de 1 To. Néanmoins, vous pourrez en ajouter 1 autre pour le RAID 1 (synchronisation automatique pour la sauvegarde) ou mettre des SSD à la place pour davantage de performances en lecture et écriture de données.

Une assistance connectée

Free nous a également parlé du support client pour l'offre professionnelle. L'opérateur s'engage ainsi à apporter une réponse en 8 heures ouvrées avec une garantie d'intervention sur site le jour même ou le lendemain. Pour faciliter l'assistance, Free évoque une intelligence artificielle embarquée. C'est évidemment plus subtil que ça.

La Freebox Pro est, en réalité, bourrée de capteurs qui permettent par exemple de récupérer la température interne. Ce sont des données qui sont utilisées par le support à distance pour vous donner des réponses personnalisées et précises. Pour faciliter ce travail, ils ont intégré une puce Sigfox à l'intérieur. Cette dernière utilise un réseau M2M bas débit pour communiquer les données à Free, même si votre box n'est pas branchée au réseau.

Notez qu'il existe également un support Premium facturé 20 euros HT par mois, avec accès par téléphone à un expert sur les mêmes horaires que le support classique. Au lieu de 8 heures ouvrées, la réponse est alors assurée en moins de 2 heures ouvrées.

Une partie logicielle très accessible

Nous avons passé du temps à tester les fonctions promises par la Freebox Pro, car elles sont nombreuses : NAS, firewall, Wi-Fi, VPN...

Cette console permet de gérer plusieurs Freebox Pro, ce qui peut être pratique si on a évidemment plusieurs étages / bâtiments. Même constat pour les lignes mobiles, vous en avez une par défaut, néanmoins la console offre une gestion de flottes complète.

Gestion des lignes mobiles à la volée

Free Pro fournit par défaut 10 cartes SIM prêtes à l'emploi que vous pouvez activer simplement via l'interface. Pour chaque numéro, il vous est possible de vérifier les encours hors forfait et les limiter si nécessaire. Cette limitation se fait par ligne, c'est immédiat.

L'interface offre évidemment l'accès à la Freebox Pro et à sa configuration. C'est une interface simple et accessible, c'est vraiment le credo qui semble cibler plus particulièrement les petites et moyennes entreprises. Pour le Wi-Fi, par exemple, vous avez un réseau invité, mais vous pouvez également créer des accès à la volée pour une durée déterminée. Vos invités utiliseront donc le réseau invité avec une clé d'accès spécifique.

Vous pouvez vérifier à tout moment l'état de votre box, il y a également toutes les options classiques de gestion du switch, un firewall et la configuration VPN. Tous ces outils sont importants pour une entreprise, Free n'a pas lésiné sur ça pour son lancement. Il y a cependant quelques limitations dans leur usage avec des fonctions avancées qui arriveront plus tard.

Pour vous donner un exemple précis, évoquons la fonction NAS. La Freebox Pro intègre un NAS accessible via le réseau local ou via l'extérieur grâce au VPN... jusque là, rien d'anormal. Ce NAS peut être géré depuis la console, vous pouvez créer de nouveaux dossiers. Pour le moment, vous ne pouvez pas partager un dossier précis à un groupe de personnes, les dossiers sont partagés sur la totalité du réseau local à toutes les personnes connectées. C'est une fonction qui sera déployée plus tard.

La sauvegarde cloud

C'était d'ailleurs l'occasion de découvrir l'option sauvegarde par cloud vantée par Free Pro. Le NAS peut être sauvegardé en ligne, 200 Go sont intégrés dans l'offre de base, sur les serveurs cloud souverains de Jaguar Network. Chaque tranche de 100 Go supplémentaire est facturée 2 euros HT. C'est très simple d'accès : vous choisissez quel dossier du NAS est synchronisé.

Une fois cette synchronisation faite, les données sont sauvegardées dans trois centres de données différents. De plus, Free Pro gère la gestion des versions, cela signifie que plusieurs sauvegardes sont disponibles si jamais vous avez effacé un fichier par mégarde sur le NAS. Encore une fois, c'est une fonction utile exécutée très simplement pour la rendre la plus accessible possible.

Que pensons-nous de cette offre Freebox Pro ?

Nous avons pu en discuter avec un spécialiste, Gonzague Dambricourt, dont le métier est d'installer ce type de matériel dans les entreprises via BoucheCousue. Ce n'est pas une offre qui l'intéresse, car les professionnels travaillent généralement avec leur propre matériel, pour proposer de la maintenance et évidemment garantir des performances. Le fait que l'offre Freebox Pro n'autorise pas le mode bridge, pour remplacer la Freebox Pro par un autre routeur, est évidemment un facteur de blocage pour ces prestataires.

Cette offre Freebox Pro reste, malgré tout, une offre bien ficelée, selon Gonzague Dambricourt. Elle est très complète avec quelques options que les autres opérateurs du secteur ne proposent pas. C'est une des rares offres à associer la téléphonie mobile à son offre, ce qui est un avantage non négligeable pour répondre aux besoins d'une entreprise.

Ce n'est pas nécessairement sur le tarif que l'offre se démarque, Orange a des offres à 37 euros HT par mois pour les professionnels, mais plutôt sur la prestation globale tout-en-un.

Enfin, comme vous êtes nombreux à nous le demander : non, l'offre Freebox Pro n'est pas accessible pour les particuliers, car il vous faut un SIRET.