Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Google va suspendre les achats et abonnements sur son Play Store en Russie

Les sanctions internationales mises en œuvre contre la Russie vont aussi impacter les utilisateurs du Play Store russe. Dans un billet publié hier, Google explique en effet « suspendre » les transactions effectuées depuis la version russe de sa boutique suite à une « perturbation du système de paiement ». Cette dernière est vraisemblablement induite par les importantes mesures de rétorsion, notamment financières, infligées à la Russie depuis son invasion de l’Ukraine.

En l’occurrence, la suspension annoncée par Google entrera en vigueur « dans les prochains jours », souligne 9to5Google, et concernera les achats d’applications et de jeux, mais aussi les abonnements et les achats in-app « de biens numériques utilisant Google Play en Russie » lit-on. On apprend toutefois que ce blocage ne concernera pas les applications et contenus gratuits. Ces derniers resteront disponibles en téléchargement, au même titre que les contenus payants déjà achetés.

Un blocage du Play Store russe, mais seulement partiel… et provisoire ?

En la matière, Google semble surtout « aviser » en fonction de la situation internationale, et non prendre à son compte des mesures à l’encontre de la Russie, comme Netflix ou encore Apple ont pu le faire. « La situation évolue rapidement et nous vous encourageons à revenir sur cette page pour obtenir les dernières informations », explique d’ailleurs la firme.

Concernant les abonnements en cours, les utilisateurs russes verront leurs souscriptions être annulées à la fin des périodes de facturation correspondantes… faute de paiement. Pour résoudre ce problème, Google propose deux solutions aux développeurs des applications et services concernés : reporter le renouvellement des abonnés, ce qui peut être fait pour une période d’un an ; ou rendre les applications gratuites.

Supprimer exceptionnellement l’abonnement payant est aussi une piste envisagée pour certaines applications proposant un « service essentiel aux utilisateurs, qui assure leur sécurité ou leur donne accès à des informations ».