Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

YouTube Shorts pourrait accueillir l’une des pires nouveautés qui soit

Annoncé en septembre 2020 aux États-Unis, YouTube Shorts a mis un certain temps à débarquer dans nos contrées. Il aura fallu attendre le 14 juillet 2021 pour commencer à visionner ce flux de vidéos très courtes destiné à concurrencer TikTok. D’une durée de 60 secondes maximum, les contenus s’affichent selon le puissant algorithme de YouTube.

Force est de constater que YouTube Shorts peut être diaboliquement efficace : se perdre une petite heure au beau milieu des vidéos peut vite arriver. Sauf que, jusqu’ici, la firme de Mountain View ne génère pas encore de revenus publicitaires malgré les 30 milliards de vues quotidiennes, selon elle.

Des premiers résultats probants

C’est pourquoi le groupe californien chercherait à tirer parti de cette manne d’utilisateurs, en mettant notamment en place des publicités. C’est tout du moins ce qui ressort des propos de directeur commercial de Google lors d’un appel avec des investisseurs. Le test actuel est pour le moment limité, mais les résultats semblent probants.

« Bien qu’il soit encore tôt, nous sommes enthousiasmés par les premiers résultats et premiers retours des annonceurs », a déclaré l’intéressé selon Bloomberg. Pour l’instant, cette expérimentation concerne des annonces pour l’installation d’applications. Évidemment, les thématiques publicitaires pourraient à l’avenir être élargies.

Tout « bénéf » pour Google

Si Google va au bout de sa démarche en déployant des campagnes publicitaires au beau milieu de ses vidéos Shorts, l’expérience utilisateur n’en serait que dégradée. Qui aimerait vraiment être stoppé dans sa lancée par des contenus imposés et potentiellement sans aucun intérêt ?

Surtout, l’intégration de publicités pourrait être une nouvelle raison de vous pousser à vous abonner à YouTube Premium afin de profiter d’une expérience dénuée de pubs. Cela pourrait être un coup double pour Google : d’un côté, YouTube Shorts générerait enfin des revenus, d’un autre, son nombre d’abonnements à Premium pourrait grossir.

https://www.frandroid.com/marques/google/1307673_youtube-a-17-ans-voici-la-toute-premiere-video-youtube-au-monde