Les derniers flagships de Google que sont les Pixel 3 et 3 XL font l’objet de plusieurs bugs signalés par un certain nombre d’utilisateurs : par moment, ils ne parviendraient tout bonnement pas à enregistrer une photo capturée par son propriétaire.

Mise à jour du 23/10/2018 : Google a publié un communiqué sur le sujet : « Nous allons déployer une mise à jour logicielle dans les semaines à venir pour remédier aux rares cas de photos ne pouvant pas être sauvegardées correctement ». Une réaction rassurante à quelques jours de la sortie française du téléphone.


Article du 19/10/2018

Bien qu’ils soient considérés comme des produits finis et fin prêts à se faufiler dans nos poches, les nouveaux smartphones haut de gamme fraîchement débarqués sur le marché de la téléphonie mobile n’en restent pas moins sujets à des bugs. Les iPhone XS et XS Max en sont la « preuve vivante », lorsque l’affaire du #ChargeGate a éclaté quelque temps après leur sortie.

Un problème lié au verrouillage trop rapide du téléphone

Et il semble que les nouveaux fleurons de la firme de Mountain View ne soient pas épargnés non plus. Plusieurs cas de problèmes techniques observés sur les Pixel 3 et 3 XL ont en effet été signalés. Et le bug en question est loin d’être un cas isolé : un journaliste d’Android Authority l’atteste, tout comme un membre de la communauté Reddit et du forum Google. En cause, la capacité des appareils à correctement enregistrer une photo dans la bibliothèque dédiée.

Un comble, pour des téléphones dont les capteurs et le logiciel ont fait l’unanimité dans le secteur. Mais plusieurs explications viennent déjà apporter des éléments de réponse : l’anomalie surviendrait notamment lorsque l’utilisateur verrouille son terminal juste après avoir capturé un cliché. Cela pourrait en effet entrer en conflit avec le processus d’optimisation réalisé par l’intelligence artificielle de l’appareil mobile.

Aucune réaction de la part de Google

Le mode Doze, une fonctionnalité Android capable d’économiser de la batterie, pourrait être la seconde raison de ce petit souci technique : après l’avoir totalement désactivé de son téléphone, un utilisateur n’aurait alors plus jamais rencontré le fameux problème. À voir si les signalements de ce genre se multiplieront au cours des prochaines semaines. Google, de son côté, n’a pas encore réagi.