Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Un bug affecte Android sur les SMS. La réponse de Google

Un bug d'envoi de sms à un mauvais destinataire affecte actuellement Android. Google enquête sur le problème.

Screen shot 2011-01-02 at 12.37.56.png

Un nouveau bug affecte certains téléphones sur Android. C'est notamment le cas du Nexus One, sur FroYo. Ce bug concerne l'envoi de sms à un destinataire non spécifié. Au lieu d'envoyer le message à une personne A, il l'envoie à une personne B, sans en avertir l'utilisateur. Ce problème existerait depuis plus de 6 mois et concernerait 30% des utilisateurs (ou 9% officiellement).Comme le rapporte Zdnet, c'est depuis la sortie de FroYo sur le Nexus One (build FRF50) que le système déraille. En détails ce bug se produit de la sorte :

1) Envoyer un sms à votre contact A

2) Le message apparaît comme étant envoyé à A

3) Le destinataire B reçoit le message (et pas A)

4) Le message se trouve avec ceux du contact A sur le téléphone. En cliquant pour avoir plus de détails, on voit que le champs "A:" mentionne le contact B

Depuis, le 28 juin 2010 (date de sortie de FroYo sur le Nexus One), rien n'a été corrigé. Un message avait pourtant été posté sur le forum d'aide officiel à la fin du mois de juillet. Il est désolant de voir que Google a laissé ce bug en sourdine pendant autant de temps. Imaginez qu'un message destiné à votre amant soit en réalité envoyé à votre femme, ou même qu'un message confidentiel professionnel arrive sur le téléphone d'un journaliste...

Screen shot 2011-01-02 at 12.37.45.png

Aujourd'hui, Google vient de prendre conscience du problème en passant le bug d'une priorité Medium (Moyenne) à Critical (Critique). A l'heure actuelle le thread comporte plus de 1000 commentaires et plus de 5000 ayant mis une étoile. En les parcourant, on trouve une réponse du géant de la recherche :

"Salut à tous,

Je veux que chacun sache que nous enquêtons activement sur ce problème, et nous espérons avoir une mise à jour bientôt. De toute évidence, c'est très difficile pour reproduire le bug.

Plutôt que de répondre "moi aussi" [NDLR : Sur le thread], vous pouvez mettre une étoile sur cette question pour la suivre. Juste dire "moi aussi" occulte simplement les informations utiles de ce bug, et le rend plus difficile à corriger. Bien sûr, si vous avez des informations utiles à ajouter au bug, comme un system dump ou une analyse pénétrante du code, n'hésitez pas à mettre à jour le bug avec vos observations."

Comme indiqué dans cette réponse, inutile de remplir le thread d'éléments inutiles. Mais si vous voulez suivre le bug, en rajoutant une étoile, n'hésitez pas à le faire. Au plus vite un bug est suivi, au plus vite Google devra le corriger, car il a une grande importance.

Mais crier au scandale devant ce problème n'est pas forcément justifié. S'il existe depuis plus de 6 mois et qu'il n'apparaît que maintenant, c'est certainement parce qu'il n'affecte qu'une infime partie des utilisateurs d'Android. Il y a 200 000 téléphones activés chaque jour. Or le nombre ayant reporté ce problème est une part quasi nulle. De même il se pourrait que Google arrive difficilement à reproduire le bug, ce qui expliquerait pourquoi la résolution prend autant de temps.

Espérons que nous publierons rapidement une autre actualité indiquant la clôture du bug.