Au lancement de Google Stadia, il faudra se connecter en Wi-Fi pour pouvoir jouer. Une nouvelle restriction qui s’ajoute à une liste qui commence à devenir longue…

Google Stadia arrivera le 19 novembre. Le service de cloud gaming de Google sera alors disponible pour celles et ceux ayant précommandé la Founder Edition ou la Premiere Edition (contenant une manette, un Chromecast Ultra et des mois d’abonnement).

Au départ, le service sera néanmoins limité. Tout d’abord sur les offres, puisque l’abonnement gratuit n’arrivera qu’en 2020, obligeant les joueurs à souscrire à l’abonnement Stadia Pro à 9,99 euros par mois. Une limitation qu’on imagine utile pour maîtriser la charge des serveurs et éviter qu’un trop grand nombre de personnes se connectent simultanément au lancement.

Les smartphones limités

Depuis, d’autres limitations ont été énoncées, comme le fait par exemple que la manette ne fonctionnera en Bluetooth que sur le Chromecast Ultra et qu’il sera nécessaire de la relier à un fil pour jouer sur un ordinateur ou un smartphone. Pire encore, Rick Osterloh, le responsable des produits et services de Google, a annoncé dans un podcast que Google Stadia ne fonctionnera qu’en Wi-Fi à son lancement. L’information a depuis été confirmée par Google au site 9to5Google.

C’est là une limitation étrange sachant que la promesse du cloud gaming est de pouvoir jouer partout à partir du moment où l’on dispose d’une connexion internet, même en 4G (ou en 5G pour ceux qui en profitent déjà).

On imagine que Google souhaite donner le meilleur aperçu possible de son service au lancement et que la latence sur les réseaux mobiles n’est pas la meilleure pour servir de vitrine technologique. Pourtant, les conditions requises annoncées par Google pour accéder au service évoquent simplement « une connexion Internet fiable (10 Mbit/s ou plus recommandé) ».

Dans tous les cas, seuls les Pixel 2, Pixel 3 et Pixel 4 — et leurs déclinaisons XL et « a » — seront compatibles dans un premier temps, ce qui limite tout de même le nombre de personnes ayant la possibilité de jouer sur smartphone. Reste à savoir maintenant quand ces limitations seront levées…

J’ai peur pour Google Stadia… à cause de YouTube Music