Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Google : le Pixel 4 reste dans l'ombre des bons résultats financiers

Annoncés en octobre dernier et lancés dans la foulée, les Pixel 4 et Pixel 4 XL s'illustrent par une excellente qualité photo, un bel écran OLED 90 Hz et une expérience logicielle plaisante. Des qualités indiscutables, mais âprement contrebalancées par plusieurs défauts, comme une autonomie décevante (surtout pour le Pixel 4), une identification faciale perfectible et des capacités de stockage limitées. Plusieurs problèmes que nous avions d'ailleurs eu l'occasion d'aborder (entre autres) dans un article dédié.

À l'issue de son quatrième trimestre 2019, Alphabet, la maison-mère de Google, annonçait ses résultats financiers (PDF). Si le groupe y dévoile pour la première fois les revenus excellents générés par YouTube, Sundar Pichai (CEO d'Alphabet) s'y montre un brin évasif quant aux Pixel 4 et Pixel 4 XL... et ne fournit aucun chiffre de ventes aux investisseurs.

Google évoque des revenus en « déclin » pour sa branche Hardware

En l'état, Alphabet se montre globalement assez peu loquace quant à sa division Hardware, même si l'on apprend que la branche « Autres revenus » d'Alphabet se porte bien en atteignant les 5,3 milliards de chiffres d'affaires sur le quatrième trimestre.

Alphabet pointe surtout les « bonnes ventes » des Google Nest Mini et Nest Hub Max durant la période des fêtes de fin d'année, et indique que le Pixel 3a s'est « bien vendu » au cours de l'année 2019. Un bilan qui ne s'étend visiblement pas au Pixel 4, pour lequel Sundar Pichai se montre plus prudent en termes d'observations. « Avec le Pixel 4, nous continuons à développer nos capacités et nous nous concentrons sur l'exécution, en offrant une grande expérience aux utilisateurs et en élargissant notre distribution », estime ainsi le CEO d'Alphabet, assez laconique.

De manière globale, Alphabet admet d'ailleurs des « ventes plus faibles » que prévu pour la division hardware sur le dernier trimestre de son année fiscale 2019. Un revers que Ruth M. Porat (CFO du groupe) cherche toutefois à relativiser en indiquant que Google vise, avec sa division Hardware, des « opportunités à long terme », tout spécialement au travers du grand concept d'ambient computing. L'informatique intelligente et proactive dont rêvent certains grands acteurs de la tech, dont Microsoft, depuis des années.

https://www.frandroid.com/android/applications/google-apps/671978_youtube-chiffre-daffaires-devoile-premiere-fois