Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

On a essayé le Honor Magic V et il règle un souci du Samsung Galaxy Z Fold 3

Au MWC 2022, Honor a présenté ses Magic 4 et Magic 4 Pro tout en dévoilant des prix en euros pour les deux modèles. Dans le même temps, la marque a aussi exposé son smartphone pliable, le Honor Magic V, et nous avons pu le prendre en main quelques instants.

Rappelons que le Honor Magic V est le premier smartphone pliable lancé par l'ex-filiale de Huawei. Celui-ci a été lancé en Chine en 2021 et n'est, pour le moment, pas prévu pour le marché européen.

Il s'agit toutefois pour le constructeur de montrer ce qu'il sait faire en la matière afin de prouver au public qu'il peut aller titiller Samsung et son Galaxy Z Fold 3.

La différence de l'écran externe

Justement, au détour de notre prise en main, un détail a été marquant : le format 21:9 de l'écran externe du Honor Magic V. Dit comme ça, c'est peut-être abstrait, alors quelques explications s'imposent.

Le Galaxy Z Fold 3 a un écran externe très étroit au format 24,5:9 (pour une diagonale de 6,2 pouces). Ainsi, si vous utilisez le smartphone de Samsung au format replié, il peut présenter quelques difficultés sur certaines interactions, particulièrement pour écrire des messages. Avec une dalle aussi étriquée, les touches du clavier deviennent toutes petites et on a tôt fait de taper « Np,kpit » au lieu de « Bonjour ». Parfois, le correcteur automatique viendra à la rescousse, mais ce n'est pas une science exacte.

https://twitter.com/Frandroid/status/1498575518341668867

Le Honor Magic V se débarrasse de ce souci en proposant une dalle de 6,45 pouces au ratio 21:9 plus large et donc plus proche d'un écran traditionnel de smartphone. Pour les tâches qui ne nécessitent pas de déplier le grand écran interne, l'expérience utilisateur a le potentiel d'être plus simple et agréable.

Le souci de la charnière

Au-delà de ça, le Honor Magic V reste épais lorsque replié et sa charnière ne nous a pas franchement rassuré sur les quelques minutes de prise en main. Elle semblait très lâche : quand je ne pliais qu'un peu le téléphone, ce dernier se redépliait dès que je relâchais la pression, comme s'il y avait un ressort. Ça ne dégage pas la même impression de fiabilité et de robustesse qu'on peut avoir sur un Galaxy Z Fold 3.

Malgré cela, il est intéressant de voir que Samsung peut être challengé dans le domaine des smartphones pliants qui lui tient tant à cœur. Le géant sud-coréen propose déjà des appareils de grande qualité et une bonne concurrence le motivera à continuer d'apporter des améliorations intéressantes.

Car en plus de ce modèle de Honor, il y a aussi l'Oppo Find N qui a su se démarquer, cette fois-ci avec un format très compact. Ajoutez à cela les formats à clapet et vous commencez à avoir des smartphones pliables dont l'offre se diversifie davantage.

Pour le reste, sachez que le Honor Magic V cherche clairement à s'imposer comme un appareil premium avec des dalles OLED, un Snapdragon 8 Gen 1 ou encore un trio de capteurs photo de 50 mégapixels chacun.