Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Huawei P50 Pocket officialisé : l’élégant smartphone pliable au format clapet, mais avec deux gros compromis

Sur le marché du smartphone pliant, il y a ceux qui veulent ressembler au Samsung Galaxy Z Fold 3 et ceux qui sont plus de la trempe du Galaxy Z Flip 3. Jusqu’à présent, Samsung n’avait pas eu grand-chose à craindre de la concurrence. Mais entre le Oppo Find N et désormais le Huawei P50 Pocket, l’avenir est peut-être moins simple.

Contrairement à ses précédents pliants Mate X, qui se repliaient pour passer d’une tablette aux dimensions d’un smartphone, le P50 Pocket a un design à clapet qui se déplie. C’est une conception similaire aux appareils Z Flip de Samsung ou au Motorola Razr.

Uu style élégant qui ne fera pas l’unanimité

Le P50 Pocket arbore un style élégant, qui ne fera cependant pas l’unanimité, en coloris blanc ou or. L’ensemble fait un poids correct de 190 grammes pour 15,2 mm d’épaisseur plié et 7,2 mm déplié.

Malgré ce format, le P50 Pocket a peu de compromis techniques. Il est équipé d’un écran OLED dont le taux de rafraîchissement variable peut monter à 120 Hz et affiche 6,9 pouces de diagonale pour le grand écran en définition 2790 x 1188 pixels. Vous aurez également remarqué le petit écran à l’avant : 1,04 pouce (60 Hz) tactile en définition 340 x 340 pixels. Il s’agit presque d’un écran de montre connectée. Il permet de vérifier quelques informations sans avoir à ouvrir le téléphone. Huawei a choisi un écran rond, alors que Samsung avait opté pour une barre.

Concernant les performances, Huawei a choisi le Snapdragon 888 en 4G seulement. Pas de 5G, certainement à cause des restrictions américaines, mais un processeur puissant de 2021. Avec 8 Go ou 12 Go de mémoire vive, 256 ou 512 Go de stockage, le P50 Pocket fait finalement peu de compromis. Il a également du Wi-Fi 6 ainsi que du Bluetooth 5.2 (BLE, SBC, AAC, LDAC), sans oublier le NFC.

Concernant les caméras embarquées, on trouve trois capteurs :

La caméra principale peut filmer en 4K, elle a également un mode ralenti Full HD @ 960 ips. On remarquera que Huawei a fait l’effort d’utiliser le module de caméra circulaire de ses autres smartphones. En revanche, il n’y a pas de caméra télézoom, la caméra frontale n’est "que" de 10,7 mégapixels (f/2,2).

Quant à la batterie… elle est annoncée à 4000 mAh. C’est sans doute le point le plus sensible du smartphone, le point faible du Z Flip 3. Il faudra tester le smartphone pour avoir une idée précise de son autonomie. Vous pourrez tout de même compter sur la technologie SuperCharge avec 40 Watts en filaire pour une charge très rapide.

L’annonce de Huawei ne mentionne qu’un lancement chinois et on ne sait pas si --ou quand -- le P50 Pocket peut espérer une sortie mondiale. Il sera néanmoins amputé de la 5G et des services Google… Difficile de s’en sortir sur le marché mondial avec ces deux handicaps.