Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test du Huawei P10 Plus : parfois, la taille compte

Au MWC 2017, Huawei a dévoilé ses nouveaux smartphones haut de gamme, les P10 et P10 Plus. Le second, en plus d'être plus grand, voit ses caractéristiques techniques légèrement améliorées. Mais est-il vrai que la taille ne compte pas ? C'est ce que nous allons voir !

 

Fiche Technique

Le Huawei P10 Plus se démarque de son petit frère par son écran légèrement plus grand (5,5 pouces au lieu de 5,1) et de meilleure définition (WQHD vs Full HD). Il embarque également 2 Go de RAM supplémentaires pour un total de 6 Go et son appareil photo ouvre à f/1.8, ce qui lui prodigue une bien meilleure qualité. Enfin, sa batterie est légèrement plus imposante (3 750 mAh) afin de supporter les améliorations de l'écran sans perdre en autonomie.

Enlarge your P10

Pour le design du P10 Plus, Huawei n'a évidemment pas fait dans l'originalité puisqu'il s'agit d'un P10 en plus grand (153,5 x 74,2 x 7 mm contre 145,3 x 69,3 x 6,98 mm) et logiquement plus lourd (165 grammes). Ceux qui ont connu le P9 Plus (ou même le P9 tout court) retrouveront bien des similitudes, mais aussi quelques différences marquantes, à commencer par le positionnement du capteur d'empreintes, désormais situé en façade, juste sous l'écran. On y reviendra plus tard, mais le fait qu'il ne soit pas cliquable est très déroutant.

On parle ici d'un smartphone avec un écran de 5,5 pouces, et si les bordures latérales sont plutôt fines, l'espace situé au-dessus et en dessous de l'affichage reste relativement conséquent. Aussi, les petits doigts qui aiment tout faire à une main risquent d'être légèrement déçus, mais cela n'est bien sûr pas un défaut sachant qu'il s'agit là d'un format très apprécié par de nombreux consommateurs et qu'une fonctionnalité logicielle permet de réduire la zone d'affichage.

Le reste du design est très classique, proche d'un iPhone 7, avec un port USB-C et une prise jack sur le dessous et les trois boutons principaux (de volume et d'alimentation) sur le côté. Comme sur la génération P9 avant lui, notons que le bouton ON / OFF des P10 et P10 Plus est strié afin de le trouver facilement dans le noir.

Attention cependant de ne pas le mettre dans la même poche que vos clés, son dos en aluminium s'écorche plutôt rapidement.

Un écran magnifique

Par rapport au Huawei P10, l'écran du P10 Plus a été amélioré. Plus grand (5,5 pouces), doté d'une image plus fine en passant au QHD, il s'annonce déjà sur le papier de meilleure qualité. Surprise, c'est également le cas lors de nos tests.

En effet, l'écran du Huawei P10 Plus est également plus lumineux avec 610 cd/m2, et avec un contraste de 1450:1. Autant dire que tout est là pour profiter de tous les types de contenus en n'importe quelle circonstance. Notons cependant que le réglage automatique de la luminosité est parfois un peu nerveux, ce qui change le rétroéclairage de façon assez erratique par moments et que les traces de doigts peuvent gêner la vision.

Notons également qu'à l'œil, la colorimétrie de l'écran semble bonne, même si notre sonde nous annonce un peu plus de 8000 K de moyenne, comme c'était le cas sur le P10. Comme toujours avec les smartphones de Huawei, cela peut être réglé dans les paramètres du téléphone par le biais d'un cercle chromatique très efficace, lui-même accompagné de 3 préréglages (normal, chaud ou froid).

 

Le contrôle au bout du doigt

Tout comme son petit frère et le Mate 9 avant lui, le Huawei P10 Plus embarque Android 7.0 Nougat avec l'interface maison du constructeur, Emotion UI 5.1. Nous ne reviendrons pas en long en large et en travers sur cette interface qui a ses qualités et ses défauts. On peut cependant relever la présence d'un tiroir d'applications pour plaire aux Occidentaux et de nombreuses possibilités de personnalisation (thèmes, gestion de la grille d'applications, des touches de navigation, etc.). Omar a très bien détaillé tout cela dans son test du P10.

Les touches de navigation sont d'ailleurs un sujet sensible sur le P10 Plus. Il est possible de les afficher à l'écran, mais la configuration d'origine n'utilise que la touche tactile centrale servant également de capteur d'empreintes. Ainsi, un appui long ramène à l'accueil, une courte pression revient en arrière et un glissement de doigt ouvre les dernières tâches ouvertes.

Très déroutante au début, cette technique s'avère finalement très efficace, mais reste toutefois plus difficile à maîtriser que les trois boutons habituels, comme sur les terminaux de Samsung ou de OnePlus pour ne citer qu'eux. Par exemple, il m'est arrivé à de multiples reprises de rater mon glissement pour ouvrir le multitâche et de revenir bêtement en arrière sans le vouloir. Frustrant.

Enfin, notons que toutes les applications préinstallées peuvent être désinstallées, y compris celles de Huawei.

 

Un appareil avec lequel on aime jouer

Tout comme le Huawei P10 et le Mate 9, le Huawei P10 Plus est équipé d'un processeur Kirin 960. il est couplé ici à 6 Go de RAM, ce qui devrait en toute logique lui assurer une certaine pérennité, même si des applications gourmandes viennent à sortir à l'avenir.

Les benchmarks sont d'ailleurs de plutôt bon augure.

Étonnamment, le P10 Plus performe généralement moins bien que le Mate 9 dans les benchmarks, mais aussi que le HTC U Ultra, l'un de ses principaux concurrents de ce début d'année. Il s'en sort néanmoins avec de bonnes moyennes, dignes d'un smartphone haut de gamme.

Comme de coutume avec les processeurs Kirin, la principale qualité de l'appareil réside dans sa faculté à faire tourner des jeux gourmands à plein régime avec beaucoup d'aisance, ce qui se remarque même sur de longues sessions. Le téléphone chauffe un peu sur sa partie haute lorsqu'il fonctionne à son maximum, mais rien de bien alarmant.

Le P10 Plus est très fluide au quotidien, à l'exception peut-être de certaines applications, comme certains réseaux sociaux. Lors du scroll au-dessus d'une vidéo, un problème d'encodage peut provoquer un freeze de quelques secondes, mais cela n'apparaît pas sur tous les modèles. Huawei nous a dit travailler d'ores et déjà sur un correctif pour ce problème.

 

Un photophone impressionnant

L'appareil photo est également de meilleure qualité que sur le Huawei P10 avec ses objectifs Leica Summilux ouvrant à f/1.8. Ses capteurs restent quant à eux à 12 et 20 Mégapixels respectivement pour le RVB et le Monochrome.

Quelles que soient les conditions, il est presque impossible de rater un cliché avec ce P10 Plus tant la qualité est bonne. Le piqué est bon, de même que la gestion de la lumière et de la colorimétrie. En plein jour, les couleurs sont parfaitement retranscrites et les détails sont impressionnants de qualité, même en zoomant (toutes proportions gardées bien sûr, il ne s'agit encore que d'un smartphone et la perte de qualité est tout de même visible puisqu'il ne s'agit que d'un zoom numérique).

En macro, il se débrouille particulièrement bien, mettant parfaitement en valeur les détails du premier plan et créant un flou artistique sur le reste de l'image avec brio.

Dans les conditions plus sombres, le constat est un peu moins tranché. En effet, si la baisse de luminosité ne fait pas grimper l'appareil en ISO, ce qui évite le bruit sur l'image, la gestion des couleurs est un peu plus erratique, notamment lorsqu'il s'agit de tonalités très chaudes. Les plus doués auront cependant tôt fait de passer dans les réglages de l'appareil afin de redonner à la capture une teinte plus naturelle sans grande difficulté.

Enfin, on retrouve divers filtres, comme c'est désormais de coutume, ainsi que le mode Monochrome, absolument superbe, notamment lors des scènes de nuit. De tous les smartphones que nous ayons testés, il s'agit certainement de l'un des meilleurs photophones.

Réseau, GPS et communications

Comme le P10, le P10 Plus est compatible avec toutes les bandes de fréquences françaises. Il se repose également sur toutes les dernières normes en date, que ce soit pour le Bluetooth ou le WiFi par exemple.

Durant notre période de test, nous n'avons donc perçu aucun problème de communication, que ce soit au niveau de la qualité des appels, de l'accroche réseau, ni même du WiFi, qui avait pourtant montré quelques bémols sur le P10. De même, le GPS accroche rapidement et se veut très précis.

 

Autonomie

Avec sa batterie de 3 750 mAh, on pouvait penser que le P10 Plus serait plus endurant que le P10 et ses 3 200 mAh. Et ce malgré son écran plus grand et plus détaillé. Ce n'est pas le cas.

Lors de notre test habituel d'autonomie en lecture vidéo, le P10 Plus a perdu 13 % de batterie là où le P10 en a perdu 12 %. La différence n'est pas assez flagrante pour être notable, mais dans un cas comme dans l'autre, on est au-dessus de la perte moyenne des meilleurs en la matière qui tournent plus autour des 10 %.

Au quotidien, on ressent ce léger retard et même si on peut utiliser facilement 4 heures à 4 heures et demie d'écran dans une journée standard, un planning un peu chargé et une utilisation poussée obligera à passer par la case recharge dans le milieu de l'après-midi pour ne pas tomber à 0 % avant la fin de la soirée. Une déception en comparaison des très bons résultats du Mate 9 et de sa batterie de 4 000 mAh à ce petit jeu.

Batterie restante après le test d'autonomie :

Fort heureusement, le chargeur rapide livré avec le téléphone fait de l'excellent travail et permet de passer de 0 à 60 % en quelques dizaines de minutes seulement.

 

Prix et disponibilité

Le Huawei P10 Plus sera commercialisé à la fin du trimestre au prix de 749 euros.

 

Le P10 Plus sous tous les angles

Notre avis