Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Huawei : record battu en 2018, n'en déplaise à Donald Trump

Huawei nous offre aujourd'hui ses résultats financiers pour l'année 2018. L'entreprise a explosé son record de revenus, particulièrement poussé par ses ventes de produits à destination des consommateurs. Cependant, rien n'est joué pour 2019.

L'année 2018 de Huawei a démarré sur les chapeaux de roue. Son Huawei P20 Pro a rencontré un succès phénoménal et le smartphone en lui-même est longtemps resté au top de la photo. S'en est suivi le Huawei Mate 20 Pro, que nous qualifions de meilleur smartphone disponible sur l'année.

Pour autant, tout n'était pas rose. Du même temps, le gouvernement des États-Unis ayant à sa tête Donald Trump a commencé à lourdement inculper l'entreprise chinoise. Le climat tendu entre l'Amérique du Nord et la Chine a été cristallisé par l'avènement de Huawei et son rôle dans le déploiement de la 5G.

Huawei bat ses records de revenus

Est-ce que tout ceci a influencé pour autant ses résultats financiers ? Pas vraiment. L'entreprise nous les livre aujourd'hui, et l'on peut constater directement un record battu puisqu'elle aura enregistré des revenus de 107 milliards de dollars sur l'année, passant pour la première fois la barre des 100 milliards, avec une croissance de 19,5 % comparativement à l'exercice précédent. Les bénéfices nets sont également en hausse de 25 % à 8,8 milliards de dollars.

Le plus étonnant est que sur cet exercice, la majeure partie de ses revenus provient du marché grand public, soit notamment ses smartphones. 52 milliards de dollars ont été engrangés par cette seule catégorie sur l'année, une première une nouvelle fois pour l'entreprise, avec une augmentation massive de 45,1 % comparativement à l'année précédente. Plus de 200 millions de smartphones (incluant Huawei et Honor) ont été livrés sur l'année.

Une marque grand public

Qu'en est-il du marché privé ? Celui-ci compte tout de même pour une bonne partie de ses résultats, avec 43,9 milliards de dollars de revenus engrangés. Pour autant, il s'agit-là d'une très légère baisse comparativement à l'année précédente à 44,4 milliards de dollars.

Si la baisse en elle-même n'est pas inquiétante à l'heure actuelle, il n'empêche que Huawei est, dans son ADN, un équipementier. Pour la première fois de son histoire, en 2018, la marque chinoise est avant tout devenue une marque grand public.

2019 sera l'année importante

Pourtant, le président de Huawei a prévenu récemment que l'entreprise allait rencontrer des difficultés. Et c'est parfaitement naturel : les bons résultats de 2018 n'augurent pas nécessairement le meilleur pour 2019 dans sa situation.

La légère baisse de son activité privée en est le premier signe : l'année courante est l'année du déploiement de la 5G, terrain sur lequel Huawei se devait d'être particulièrement présent en tant qu'équipementier. Et pourtant : le climat de méfiance instauré par le gouvernement américain fait que l'entreprise est à risque de perdre des contrats importants.

Les Huawei P30 Pro et Huawei P30 semblent bien partis pour profiter de l'élan offert par l'année précédente, mais il n'empêche que leur force ne pourra pas nécessairement contrebalancer un tel climat. Insidieusement, les affaires politiques ont tendance à avoir un démarrage lent et un contrecoup sur le long terme : la seule année 2018 ne suffit donc pas à en prévoir les répercussions.

https://www.frandroid.com/culture-tech/juridique/568700_apres-huawei-les-etats-unis-voudraient-bannir-toutes-les-firmes-chinoises-de-son-reseau