Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Les États-Unis officialisent un assouplissement important de l'interdiction de Huawei

Suite à la trêve de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine par le président Donald Trump lors du sommet du G20, l'administration Trump vient d'annoncer un assouplissement des restrictions imposées aux entreprises américaines qui souhaitent travailler avec Huawei.

L'administration Trump vient d'annoncer un assouplissement important de ses restrictions imposées aux entreprises américaines vendant à Huawei, affirmant que l'interdiction ne s'appliquerait qu'aux produits liés à la sécurité nationale. Cette décision marque donc une victoire majeure pour les entreprises technologiques américaines qui ont dernièrement mis beaucoup de pression sur le gouvernement américain pour continuer à travailler avec Huawei. Cet assouplissement fait également suite à l'annonce de la trêve dans la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine par le président Donald Trump lors du sommet du G20.

Notons que Huawei reste inscrit à la liste noire du département du commerce américain mais Wilbur Ross, secrétaire d'Etat au Commerce, a annoncé que les Etats-Unis délivreraient désormais des licences aux entreprises américaines pour leur permettre de vendre leurs produits au fabricant chinois, sous certaines conditions. On ne connaît aucune de ces conditions à l'exception du fait que cela ne pas porter atteinte à la sécurité des USA.

Plus concrètement, cet assouplissement pourrait permettre à Intel de vendre des puces à Huawei, et Google pourrait remettre en place la licence Android. Cependant, il n'a pas été précisé si cet assouplissement de l'interdiction de Huawei était limité dans le temps dans le cas où les négociations commerciales ne progressent pas.

17 appareils mis à jour vers Android Q pour Huawei, 4 appareils pour Honor

Pour rappel, Huawei et Google ont profité des 90 jours de répit offerts par les USA pour préparer une mise à jour EMUI 9.1 et Android Q sur 17 appareils. Honor, de son côté, a promis également des mises à jour Q vers 4 appareils de sa gamme.

Huawei sera également présent à l'IFA 2019, le salon prendra place à Berlin début septembre, et les rumeurs autour du prochain Mate se multiplient depuis quelques jours.