Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Prise en main du Huawei P40 Pro : le grand roi que Google ne couronne pas

Voici le nouveau champion de la photographie sur smartphone. Du moins, c'est ainsi que le présente son constructeur. Je parle du Huawei P40 Pro tout juste officialisé en compagnie des P40 et P40 Pro+. Nous avons eu l'occasion de le prendre en main et nous vous partageons donc ici nos premières impressions sur ce téléphone.

Fiche technique du Huawei P40 Pro

Prise en main réalisée avec un P40 Pro prêté par Huawei la veille de l'annonce officielle.

Notre prise en main du Huawei P40 Pro en vidéo

Design soigné

Un design maîtrisé. C'est la très bonne première impression que laisse le Huawei P40 Pro en main. Les finitions sont soignées et les angles bien arrondis pour un super confort. Plusieurs détails pourront toutefois gêner certaines personnes. En effet, avant d'aller plus loin, notez que le téléphone est assez grand du haut de ses 158,2 mm. Ce n'est donc pas excessif, mais bon à savoir tout de même si vous êtes plutôt amateur de petits formats.

Autre point : les 203 grammes affichés par la balance. Encore une fois, le Huawei P40 Pro n'est pas dans l'excès, mais on ne peut vraiment le qualifier de smartphone léger. Enfin, sur un plan plus esthétique, on notera que malgré l'incurvation de l'écran sur les bords, le contour noir autour de la zone d'affichage reste visible -- surtout en haut et en bas --, mais ne gêne jamais l'immersion. Encore une fois, j'insiste sur les très bonnes sensations livrées par le téléphone.

En haut à gauche, l'écran est troué pour loger le capteur photo frontal accompagné d'un capteur ToF de profondeur. Ainsi, la bulle est assez large et ne passe pas inaperçue. C'est toutefois très loin d'être rédhibitoire et gageons qu'avec le temps, cet élément se fait oublier.

Pendant que l'on admire la face avant, soulignons l'intégration du lecteur d'empreintes dans l'écran. Huawei promet un capteur plus grand et plus réactif. Aussi : le composant est placé assez haut pour être facilement accessible au pouce lorsqu'on déverrouille l'appareil.

Retournons maintenant le Huawei P40 Pro pour en contempler le dos. Le coloris Silver Frost que nous avons reçu est particulièrement réussi. C'est le seul modèle, avec la version dorée, à offrir une surface un peu mate et satinée qui n'accroche presque pas les traces de doigt. Nous tenons déjà là une belle qualité, mais ce n'est pas tout : les reflets subtils sont aussi du plus bel effet.

Quant au module photo arrière, il est encastré en haut à gauche. Le gros rectangle noir loge quatre capteurs et un flash LED tout en dépassant un petit peu en relief. Ce n'est pas une montagne non plus, mais c'est suffisamment protubérant pour créer un léger déséquilibre lorsque le téléphone est posé à plat sur le dos.

D'aucuns ne manqueront pas de comparer ce module à celui du Galaxy S20 Ultra. Il faut admettre que celui de Huawei, bien qu'imposant, est moins envahissant. Enfin, notons qu'il n'y a pas de prise jack, vous n'aurez qu'un port USB-C 3.1. Le téléphone est livré avec des écouteurs compatibles. Enfin, le P40 Pro est certifié IP68 pour l'étanchéité à l'eau et à la poussière.

Huawei s'essaie au 90 Hz

6,58 pouces d'OLED avec une définition Full HD+ de 2640 x 1200 pixels. Voici ce que propose l'écran du Huawei P40 Pro en plus d'un ratio de 19,8:9 et d'une résolution de 441 pixels par pouce.

Sur le papier c'est très alléchant et les premières minutes d'utilisation permettent de confirmer que le smartphone offre en effet une très belle qualité d'affichage. Par défaut, il affiche des couleurs très vives, mais vous pouvez régler ce détail dans les paramètres du smartphone en modifiant la température à votre guise.

Ce n'est pas la seule chose intéressante qui se cache dans ce menu. En effet, vous pouvez activer un mode 90 Hz pour afficher 90 images par seconde. Ce taux de rafraîchissement offre une meilleure fluidité à l'usage que les 60 Hz classiques. C'est très agréable sous les yeux et le doigt, mais on sent que l'on n’est pas non plus sur un mode 120 Hz que l'on trouve sur les Galaxy S20 de Samsung. Ne boudons pas notre plaisir cela dit.

Gros capteur photo

Nous allons aborder la question qui fâche juste après, dans la partie logicielle de cette prise en main. Avant cela, concentrons-nous un moment sur le gros point mis en avant par la marque sur cette gamme de produits : la photo, toujours certifiée par le spécialiste Leica.

Le Huawei P40 Pro se dote ainsi de quatre capteurs photo à l'arrière :

Attardons tout d'abord sur le capteur principal. En plus de sa grosse définition, le capteur lui-même est particulièrement large avec une taille de 1/1,28 pouce. C'est le plus large capteur jamais intégré dans un smartphone.

En d'autres termes, cela permet de capter davantage de lumière et d'offrir, en théorie, des images plus détaillées. Ce capteur profite par ailleurs d'un filtre RYYB (rouge, jaune, jaune, bleu). Ce dernier était intégré sur le Huawei P30 Pro et promet d'offrir une meilleure colorimétrie, une gestion de la dynamique optimisée et de meilleures performances en faible luminosité.

Ce capteur principal profite d'un pxiel binning, mais vous pouvez, si vous le souhaitez, prendre des images en plein format de 50 mégapixels. Cela vous offrira plus de détails, mais pèsera plus lourd sur votre espace de stockage. On notera que la dynamique n'est pas gérée de la même manière sur ce mode-là avec des images moins éclairées et donc des zones d'ombres qui peuvent facilement être sous-exposées. Vous pouvez voir quelques exemples en cliquant ici.

Le téléobjectif périscopique profite lui aussi d'un filtre RYYB, mais aussi et surtout d'un zoom optique jusqu'à x5. Vous pouvez même monter jusqu'à un grossissement x10 dans un bon nombre de situations pour profiter d'une image qui reste de bonne qualité -- même si on sent quand même la perte d'informations par rapport au x5. Sachez aussi que vous pouvez aller jusqu'à x50 en numérique.

Cela relève surtout de la fonction gadget a priori. Ci-dessous vous trouverez cinq photos allant de l'ultra grand-angle au zoom 50 en passant par le grand-angle, le zoom x5 et le zoom x10.

En outre, le Huawei P40 Pro promet un autofocus ultra rapide grâce à une technologie appelée Octa PD qui exploite tous les capteurs en même temps pour mener à bien ce processus.

Bon à savoir : Huawei a prévu plein de fonctionnalités liées à « l'intelligence artificielle ». Vous profitez notamment d'une option « image dynamique » activable via une icône en haut à gauche de l'aperçu de l'appareil photo. Grâce à celle-ci, les algorithmes du P40 Pro vont enregistrer des images avant et après le déclenchement de la photo.

Grâce à cela, depuis la galerie, vous allez pouvoir avoir accès à plusieurs options de retouches rendues possibles par le grand nombre de données enregistrées. Le téléphone va d'ailleurs vous proposer les scènes qu'il juge les plus pertinentes.

Une fonctionnalité notamment attire l'attention : la possibilité de retirer un passant indésirable qui marchait dans l'arrière-plan de la scène immortalisée. Nos premiers essais avec cette fonction anti photo bombing n'ont pas donné grand-chose, mais nous tâcherons de la mettre à l'épreuve dans de bonnes situations et pas seulement depuis le haut de ma fenêtre.

Pour les selfies, comptez sur un capteur frontal de 32 mégapixels (f/2,2) associé à un capteur TOF pour la gestion de la profondeur.

EMUI sans Google

L'interface EMUI 10.1 se base sur Android 10, mais elle est privée des services Google et du Play Store à cause de l'embargo américain. Au lieu de l'écosystème de la firme de Mountain View, vous aurez ici droit aux Huawei Mobile Services et au magasin d'applications maison AppGallery.

Sur le Huawei Mate 30 Pro, nous regrettions un catalogue encore trop maigre. La marque chinoise a bien entendu les critiques et promet ainsi d'étoffer largement l'expérience proposée. Il va évidemment falloir voir lors du test complet du P40 Pro si ce ne sont pas des paroles en l'air. On est forcément un petit peu sceptique, mais au fond, on a quand même envie de voir une entreprise réussir à proposer une alternative viable à l'Android de Google et à l'iOS d'Apple.

Huawei est encore loin d'avoir atteint cet objectif, mais au moins la marque est-elle bien lancée. Au-delà de ça, sur un plan logiciel, le P40 Pro propose un joli mode sombre, une navigation par gestes agréable à utiliser et son lot de personnalisations.

Notez que trois mois d'abonnement à la plateforme de streaming musical Huawei Music sont offerts à toutes personnes achetant le téléphone. Huawei met aussi en avant la fonctionnalité MeeTime qui permet de passer des appels vidéo en passant du téléphone à un PC Huawei de manière fluide.

Performances et autonomie du Huawei P40 Pro

Nous avons déjà pu voir le Kirin 990 à l'œuvre sur le Huawei Mate 30 Pro. Très puissante, la puce n'inspire aucune crainte quant à la puissance brute qu'elle pourra déployer sur ce nouveau téléphone. En outre, le SoC est associé à 8 Go de RAM et à un espace de stockage de 256 Go extensible via nano Memory card, le format propriétaire de la marque qui veut remplacer la microSD.

Pour l'autonomie, on a droit à une batterie de 4200 mAh livrée avec un chargeur rapide de 40 W. Huawei nous ayant habitués à des smartphones très autonomes, nous n'avons pas non plus d'inquiétude à ce niveau-là et on croise donc les doigts pour éviter les mauvaises surprises.

La 5G et l'eSIM au rendez-vous

Le Huawei P40 Pro est compatible avec le réseau 5G et, à cet égard, le constructeur assure une compatibilité avec un maximum de fréquences -- même promesse sur la 4G.

Le smartphone est aussi compatible avec le Wi-Fi 6. Enfin, vous pouvez intégrer deux nano SIM (ou une nano SIM et une nano Memory card), mais il est aussi possible d'utiliser une eSIM.

Un jeune royaume

En somme, ce Huawei P40 Pro semble regorger de qualités en tout genre, surtout au niveau de la photographie qui s'annonce très prometteuse. Il veut donc s'imposer comme étant le roi du marché des smartphones et à vrai dire, il a le potentiel technique pour aspirer à ce titre.

Hélas, sans les services Google, il n'évolue pas en terrain conquis et son royaume, érigé sur les Huawei Mobile Services et l'AppGallery, est encore trop jeune pour que nous puissions prédire dès maintenant ses évolutions.

Prix et disponibilité du Huawei P40 Pro

Le Huawei P40 Pro est annoncé en France au prix conseillé de 1099 euros. Jusqu'au 20 avril, vous pouvez passer une précommande avec remise immédiate qui fait passer son prix à 949 euros. En faisant cela, vous recevrez une montre Huawei Watch GT 2.

Le smartphone sera vendu en ligne à partir du 21 avril et en magasin à partir du 4 mai. La commercialisation du produit a aussi droit à une offre spéciale puisque, jusqu'au 31 mai, vous profitez aussi d'une remise qui fait descendre le prix à 949 et vous recevrez des écouteurs Freebuds 3.

Notez qu'il existe une version P40 Pro+ dont la principale différence est de proposer deux objectifs pour le zoom pour un grossissement encore plus important. N'hésitez pas à retrouver également notre prise en main du Huawei P40 classique.