Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Sans YouTube, Huawei se tourne vers Dailymotion

Un an. Cela fait un an et quelques jours maintenant que les États-Unis maintiennent un embargo à l'encontre de Huawei afin d'empêcher les entreprises locales de traiter avec le géant chinois. Ce dernier ne manque néanmoins pas de ressources et mise sur l'adaptation et l'originalité, comme le prouve son partenariat avec Dailymotion pour compléter son contenu vidéo et ainsi rivaliser avec YouTube.

Un nouveau partenaire français pour Huawei

Les derniers smartphones de Huawei, comme le très bon P40 Pro par exemple, ne peuvent pas profiter nativement de la suite applicative de Google, obligeant ses acheteurs à passer par des moyens détournés, comme des boutiques alternatives, des applications tierces ou des raccourcis vers le site web dédié. Pour éviter ce qui peut s'apparenter à du bidouillage, Huawei mise sur le long terme sur son propre écosystème et compte bien s'entourer de tous ceux qui pourront l'aider à évoluer rapidement.

C'est ainsi que pour la vidéo, le numéro 3 du smartphone s'appuie sur Huawei Video, une application de lecture de fichiers locaux qui se transforme, une fois associée à un compte Huawei, à une plateforme de streaming agrégeant plusieurs services. On retrouve ainsi des vidéos provenant de Rakuten TV, Qello et d'autres. Huawei avait par ailleurs promis des partenariats avec des noms tels que Universal, Dailymotion ou The Explorers.

Dans le cas du second, c'est désormais le cas, comme l'a confirmé la plateforme française dans un communiqué de presse publié le 26 mai.

Player vidéo, catalogue et monétisation

Dailymotion indique ainsi que « Huawei Video intègre désormais la solution technologique vidéo de Dailymotion dans son application : un player vidéo et un catalogue important de vidéos ». Nous avons ainsi pu constater par nous-mêmes sur un smartphone de la marque, que l'onglet tendance offre désormais des vidéos plus localisées, avec du contenu de France Info, GameKult, ou Euronews pour ne citer qu'eux.

Pour autant, Dailymotion a abandonné toute tentative de rivalité avec YouTube et mise davantage sur du contenu de partenaires, notamment des médias, plutôt que sur des vidéastes. À l'inverse de YouTube, Huawei Video ne propose d'ailleurs aucun moyen de publier une vidéo personnelle.

En dehors du catalogue, Dailymotion parle de toute une solution technologique et de monétisation. Nous n'avons cependant noté aucune différence au niveau du lecteur vidéo de l'application, ni présence de publicité au lancement de contenus en provenance de la plateforme française. Nous avons donc demandé à Huawei si ce partenariat s'accompagne de changements techniques, qui n'a pas encore répondu à nos sollicitations.

Un bon coup pour Dailymotion

Malgré ses déboires, Huawei ne semble pas fléchir et affiche toujours une croissance insolente, même en France. Dans le monde, se sont donc des millions de terminaux qui seront vendus et qui mettront en avant, en France, en tout cas, de nombreux contenus en provenance de Dailymotion.

Pour la plateforme de Vivendi, c'est donc un pari qui devrait se montrer gagnant sur le long terme, avec a minima une visibilité accrue.