Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test du Lenovo Smart Display : une excellente surprise, aussi belle qu'utile

Google a annoncé il y a maintenant un an ses Smart Display, mais le seul vraiment remarquable a été le Lenovo Smart Display. Ce dernier maintenant disponible en France, la question se pose : cette nouvelle catégorie de produits vaut-elle le coup ? Nous l'avons testé pour vous.

Ce test a été réalisé à partir d'un produit fourni par la marque.

Design

La première impression que fait ce Lenovo Smart Display est qu'il est plus "massif" qu'il n'y paraît au premier abord. Il faut dire qu'il a l'aspect d'une simple tablette, on en attendrait donc presque le même poids. Détrompez-vous : son corps est lourd et ses finitions plus que solides. On remarque d'entrée de jeu l'arrière de l'appareil bien sûr, fait avec un rendu en bois clair dont le pied massif est intégré au design suivant une courbe progressive culminante sur le côté droit. C'est de très bon goût, aussi original que sobre et passe-partout.

À l'avant, on retrouve le grand écran 10 pouces de l'appareil prenant une bonne majorité de la surface avant, mais ayant tout de même de larges bordures et dont le côté gauche est pris par un large haut-parleur. Le reste de la coque en bon plastique dur est blanc. Vu du côté droit, le Lenovo Smart Display pourrait effectivement ressembler à une tablette au vu de sa finesse. Cependant, du côté gauche, on voit clairement l'épais socle lui permettant de tenir à un bon angle de vision. Cette surface dispose également de quatre pieds en caoutchouc qui permettent théoriquement de poser le Smart Display à la verticale, mais l'appareil n'est pas vraiment fait pour cela (nous le verrons dans la partie caméra).

Sur le haut de l'appareil, on retrouve des boutons rappelant autant les tablettes que les assistants domotiques classiques, à savoir les boutons de réglage de volume basique ainsi qu'un slider pour couper le micro. Sur le côté droit, on retrouve une petite trappe permettant de cacher ou non la caméra frontale. Ce cache est physique, faisant qu'un éventuel pirate malintentionné ne pourrait pas le désactiver à distance : c'est une excellente chose pour qui s'inquiète pour sa vie privée.

Ne vous y trompez pas : dans la version 10 pouces que nous testons, le Smart Display demandera tout de même beaucoup d'espace pour lui dans votre décor d'intérieur. Pour autant, une fois posé, il ne choque pas et s'intègre assez naturellement à n'importe quelle disposition d'intérieur grâce à son design sobre, mais tout de même original. Il faut l'appréhender comme une sorte de petit téléviseur qui sait se faire oublier au besoin.

Écran

Le Lenovo Smart Display s'équipe dans notre version test d'un grand écran IPS de 10,1 pouces en définition Full HD 1920 x 1200 pixels. C'est donc un affichage au ratio 19:10, plus rare sur les appareils domotiques, mais assez classique dans l'univers PC.

La dalle en elle-même est de très bonne facture et assez lumineuse pour toujours être lisible, qu'importe le lieu dans lequel vous placez l'appareil. Les couleurs sont également très bonnes à l’œil, ni surcontrastées ni trop pâles, faisant que la moindre expérience multimédia sur l'appareil est très agréable.

Le format 16:10 est justement très bon pour cela, puisqu'il permet de profiter de contenus 16:9 sans avoir des barres noires trop marquées. De même pour l'interface Google Smart Display, qui s'adapte parfaitement à ce type de ratio et est un véritable plaisir à utiliser. Par contre, les utilisateurs habitués aux teintes des smartphones, très bleutées, pourront le trouver un peu pâle et il n'est pas possible de régler cette dalle autrement.

On regrettera surtout deux points : son écran tactile n'est pas extrêmement sensible, faisant qu'il faut souvent s'y reprendre à deux fois lorsque l'on a le doigt léger ou prendre le pli d'être un peu plus « brusque » que sur smartphone pour que l'interaction soit enregistrée. Et enfin, il s'agit d'une dalle IPS, faisant qu'elle se remarque même avec un fond sombre dans une pièce totalement dénuée de lumière. Il n'est donc pas très indiqué pour une chambre, et bien plus pour un salon.

Assistant

Le Lenovo Smart Display profite de toutes les fonctionnalités de Google Assistant tel que vous le connaissez peut-être sur un Google Home ou votre smartphone... mais y ajoute l'affichage de la majorité des informations. Ainsi, lorsque vous demandez la météo du jour, celle-ci s'affiche naturellement avec les prévisions pour la semaine. Si vous demandez à écouter de la musique, la couverture de l'album s'affichera ainsi qu'un contrôle sommaire de la lecture, etc.

De base, en veille, l'écran fonctionne comme un Chromecast ou Android TV : il affiche une sélection d’œuvres d'art que vous pouvez modifier, ou même un album Google Photos de votre choix. Ainsi, le Smart Display devient une sorte de petit cadre photo moderne lorsqu'il est inutilisé. Sorti de veille, son écran fournit une vue sommaire inspirée du Google Feed sur smartphone, avec un système de cartes orienté ici à l'horizontale vous permettant de retrouver plusieurs informations rapidement : la météo, votre prochain rendez-vous Google Agenda, ou encore vos futurs trajets. Tout dépend de ce que votre assistant Google sait de vous, les informations affichées étant dépendantes de votre compte Google.

Cette première vue est particulièrement réussie et permet de retrouver en un clin d’œil les informations les plus pertinentes à l'instant T, comme une sorte de réveil intelligent. Mais ce n'est pas tout : demandez un trajet à Google Assistant et une carte Maps s'affichera pour vous permettre d'appréhender celui-ci. Demandez à quoi ressemble un panda, vous aurez des photos de panda. C'est un lien toujours plus naturel et pratique avec l'assistant Google, qui fonctionne toujours aussi bien en matière de détection vocale et de compréhension de phrases.

Cependant, quand bien même il est possible d'interagir au tactile avec le Lenovo Smart Display, ne vous y fiez pas : les interactions se font toujours principalement par la voix. L'écran tactile sert plus à contrôler une action déjà lancée (comme la lecture d'une vidéo ou d'une musique) que de véritable interface entre l'homme et la machine, et le multitâche n'a ainsi pas lieu d'être. La carte voulue s'affiche naturellement en priorité, et la glisser de gauche à droite vous permettra de l'interrompre.

Quelques paramétrages sont également disponibles lorsque l'on glisse du coin inférieur droit vers le haut, vous permettant de régler le volume, le rétroéclairage, ainsi que la connexion Wi-Fi. Les plus fins paramétrages se font, comme toujours, via l'application Google Home.

Musique

En termes de services audio, le Lenovo Smart Display faisant partie de la famille Google Home, vous pouvez relier quatre types de comptes : Spotify, YouTube Music, Google Play Musique et Deezer (et bientôt Amazon Music). Voilà déjà une bonne sélection de ce qu'il se fait sur le marché et qui vous permettra de retrouver votre bibliothèque préférée directement par la voix. Notez que vous pouvez définir un service par défaut, de manière à ne pas avoir à préciser à chaque fois par quel service vous souhaitez lancer telle ou telle piste. Petit bonus : sur certaines pistes, il affiche en temps réel les paroles de la chanson que vous écoutez !

Le Lenovo Smart Display est en lui-même équipé d'un haut-parleur 10 W avec deux radiateurs passifs pour en augmenter les basses. La qualité sonore elle-même n'est pas mauvaise, légèrement moins satisfaisante que le Google Home classique, mais suffisante pour ne pas (trop) nuire aux musiques que vous écoutez. Le son est un peu plat et manque de définition sur les hautes et basses fréquences, mais reste tout à fait correct. Notez par ailleurs que le Smart Display dispose du Bluetooth 4.2, il est donc tout à fait possible de le connecter à des enceintes plus puissantes en cas de besoin.

Ce qui n'est pas un argument en sa faveur dans la famille Google Home est un fait tout simple : il est unidirectionnel. De ce fait, quiconque a déjà eu l'habitude de remplir une pièce totalement par le biais d'un de ces produits sera un peu déçu de retrouver une expérience assez classique, où il faut bien être en face de l'enceinte pour en profiter.

C'est là moins un défaut qu'une forme d'utilisation inhérente au type de produit lui-même, que je pointe du doigt pour quiconque penserait à remplacer son Google Home par ce Smart Display : l'expérience est différente.

Vidéo

Grand écran oblige, le Lenovo Smart Display est également capable de lire des vidéos. Vous pouvez naturellement utiliser YouTube directement depuis l'appareil, en demandant à la voix de lancer une certaine playlist, un certain créateur, ou une thématique de vidéo particulière. Sachez qu'un lecteur intégré vous permettra ensuite de mettre lecture/pause, d'avancer sur la trame de la vidéo ou encore de voir des suggestions une fois celle-ci terminée. En soi, cette intégration naturelle est déjà très serviable.

Google Home est également lié à Netflix, mais le service n'est hélas pas encore compatible avec les Smart Display. Aussi, lui demander de lancer n'importe quelle vidéo « sur Netflix » ne provoquera qu'un message vous avertissant de ce fait.

Passons cependant à ce qui est de mon humble avis la killer feature de ce Lenovo Smart Display : il s'agit en vérité d'un écran compatible Chromecast. De ce fait, vous pouvez retrouver Twitch, Molotov, Crunchyroll, Wakanim et j'en passe directement sur l'écran par le biais de votre smartphone, en un petit clic sur l'icône dédiée.

Ainsi, il vous est tout à fait possible d'utiliser l'appareil comme une sorte de télévision d'appoint, sur laquelle vous pouvez retrouver tous vos contenus web favoris. Et par le biais d'applications comme Molotov, même le circuit télévisuel classique vous est accessible, faisant qu'il n'y a que très peu de limites au contenu que vous pouvez afficher et dont vous pouvez profiter dans de très bonnes conditions.

Cuisine

Tous ces traits sont sensiblement les mêmes entre tous les Smart Display. Cependant, le produit de Lenovo se veut être placé proche de la cuisine pour une raison simple : il permet d'aider très facilement le moindre cuisinier en herbe. La recherche sur YouTube facilite le visionnage du moindre tutoriel cuisine, quand la possibilité de lancer un minuteur ou une alarme très simplement est évidemment un plus.

Mais surtout, il est possible d'afficher des recettes étape par étape sur l'appareil. En demandant une recette quelconque, vous retrouverez une liste de sites la proposant (type Marie Claire, Marmiton, Cuisine AZ et consorts). Au clic, vous retrouvez un affichage du site web en question avec deux choix : la possibilité d'enregistrer la recette pour une utilisation future, ou de commencer à cuisiner.

C'est cette deuxième option qui est évidemment la plus intéressante. Lorsque vous la sélectionnez, le Smart Display revient sur un affichage classique et joue de la voix pour vous faire une liste des ingrédients nécessaires avec photos à l'appui. « Passer à la préparation » vous permet ensuite de vous faire dicter chaque étape de préparation, « Étape suivante » vous faisant naturellement progresser. Tout est contrôlable à la voix (en plus du tactile), de manière à ne pas être obligé d'interagir avec l'écran tactile les mains pleines et/ou sales.

Le Smart Display profite également d'une petite résistance aux éclaboussures, même si la marque n'a pas passé la certification IP. Aussi, il pourra au moins résister à quelques minimes éclaboussures sur votre plan de travail lorsque vous commencez à faire danser les couteaux et légumes. Je ne suis pas un grand cuisinier, très loin de là, mais l'utilisation de cette fonctionnalité est très intuitive et saura je n'en doute pas remplir son rôle de commis avec aise.

Caméra

Comme nous le notions plus haut, le Lenovo Smart Display est équipé d'une petite caméra de 5 mégapixels grand-angle filmant en 5 mégapixels. Celle-ci est à utiliser en conjonction avec Google Duo, seul service d'appel vidéo disponible sur le Lenovo Smart Display.

La qualité d'appel est plutôt bonne et la fonctionnalité sympathique à utiliser. Toutefois, il s'agit d'avoir des contacts qui utilisent Google Duo... Le service n'étant pas très populaire en France, la majeure partie d'entre vous sera condamnée à tenter de convertir leurs amis. Sachez que le compte Duo utilisé est celui associé à votre compte Google, et que toutes les fonctionnalités du service sont bien présentes. Lorsque vous recevez un appel, celui-ci s'affiche aussi bien sur le Smart Display que votre smartphone, et s'ouvrira uniquement sur l'appareil avec lequel vous interagissez en premier.

Les appels Duo sont en vérité le seul contexte lors duquel vous pouvez utiliser le Lenovo Smart Display en mode portrait. Si c'est un choix agréable à avoir, on aurait aimé que le mode portrait puisse aller au-delà de simplement cette utilisation. Il s'agit d'une limitation de l'OS intégrée plutôt que de l'appareil, qui pourrait être améliorée plus tard. En soi, le produit de Lenovo est étudié pour le supporter facilement et agréablement.

C'est aussi sur cette caméra que l'on atteint le point « opportunité manquée ». Si le Smart Display est compatible avec diverses caméras de surveillance, il n'est pas possible à l'heure actuelle d'utiliser la caméra comme tel. Vous pouvez seulement utiliser les appels vidéo. C'est bien dommage, puisque son grand-angle permettrait d'avoir un système de surveillance allégé bienvenu sans devoir y ajouter des périphériques.

Galerie photo

Prix et date de sortie

Le Lenovo Smart Display est disponible en deux formats : 8 et 10 pouces. Le premier est vendu 179 euros, tandis que le second est vendu 239 euros. Il se place face au Amazon Echo Show 2, qui nous a bien moins convaincus.