Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

LG présente un écran pliant... dans les deux sens

La filiale de LG dédiée à la fabrication d'écrans LG Display est présente sur le salon Display Week qui vient d'ouvrir ses portes. Parmi les innovations dévoilées, une tape dans l'œil : un écran qui se plie à la fois vers l'intérieur, mais aussi vers l'extérieur.

Un écran qui peut se plier vers l'intérieur et vers l'extérieur

LG Display vient donc de dévoiler au salon Display Week un écran tactile OLED pliant de 8,03 pouces qui peut aussi bien se plier vers l'intérieur que vers l'extérieur. Les informations à propos de cet écran sont rares, mais on sait de la charnière qu'elle peut être pliée « plus de 200 000 fois sans compromettre ses performances grâce à une structure de module stable ».

Le constructeur annonce que sa « structure de pliage » est conçue pour « minimiser les plis, offrant ainsi une expérience utilisateur confortable ». Par l'intermédiaire de Gizmodo, on apprend également la définition et la résolution de ce mystérieux écran : 2 480 par 2 200 pixels, soit 413 pixels par pouce.

Les smartphones pliants du futur se plieront-ils dans les deux sens ?

Avec cette innovation, on peut imaginer certaines choses sur les smartphones pliants. Il est possible que de futurs modèles puissent se plier dans les deux sens, à l'instar de la démonstration proposée aujourd'hui par LG. Cela voudrait dire que les téléphones pliables du même format que le Samsung Galaxy Z Fold 3 se passeraient de l'écran externe pour ne garder que la dalle principale pliante.

Cela pose évidemment la question de la solidité de ces écrans et de leur charnière. Mais en n'ayant qu'un seul écran en position pliée vers l'intérieur, les risques de l'abîmer dans une poche ou en le faisant tomber seraient moins grands.

D'autres formats existent, notamment du côté de Samsung

Samsung avait dévoilé d'autres prototypes d'écran pliants l'année dernière lors de ce même salon. En effet, le fabricant coréen avait dévoilé trois nouveaux types d'écrans, que nous avions revu lors du CES en janvier dernier.

Tout d'abord, il y avait le Flex Slidable : un concept d'écran enroulable et étirable ; on pouvait dérouler l'écran sur le côté droit pour l'agrandir. Ensuite, le Flex S : un prototype de smartphone avec cette fois-ci deux pliures, l'une vers l'extérieur, l'autre vers l'intérieur. En le dépliant totalement, on pouvait profiter d'une surface trois fois plus grande. Enfin, Samsung avait présenté le Flex G : un prototype également, avec trois écrans placés côte à côte, à la manière d'un portefeuille à trois volets. D'autres marques sont évidemment en recherche et développement sur les écrans pliants et ont déjà dévoilé des prototypes ; on sait par exemple que TCL ou encore Xiaomi travaillent dessus.

Le point commun de ces écrans prototypes, c'est que leur charnière ne pouvait se tourner que d'un côté. Le tour de force de LG ici est que le fabricant a réussi à créer une charnière qui peut plier un écran dans les deux sens. Si au niveau du nombre de pliures, le  target="_blank" rel="noopener">Z Fold 3 fait autant que le prototype présenté par LG, on peut s'interroger sur la solidité de l'écran présenté au Display Week.