Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Prise en main du LG G7 One, Android One s'y prête bien

Pour l’IFA 2018, point de V40, LG Electronics a dévoilé deux variantes de son G7… dont un modèle équipé d’Android One. C’est celui-là qui nous a intéressés, et nous avons pu le prendre en main.

Android One fait son apparition chez LG, après Nokia et Xiaomi. Android One a été déployé en 2014 dans les pays émergents dans un premier temps. En 2017 et 2018, la marque Android One s’est exportée sur des appareils un peu plus musclés. C’est une plate-forme de référence qui suit un ensemble de règles que les fabricants d'appareils peuvent offrir pour garantir l’expérience Android telle que Google l’a conçue, une expérience uniforme avec les mises à jour assurées par Google.

Ce G7 One est un appareil haut de gamme qui ne fonctionne pas sur la dernière solution de Qualcomm, mais avec un SoC Qualcomm Snapdragon 835, un écran IPS de 6,1 pouces en définition 1440p, et un haut-parleur stéréo comme sur le G7 ThinQ. On retrouve également du quad DAC associé à une prise casque.

Il n'est pas équipé d'une double caméra, mais d'un seul appareil photo de 16 mégapixels en ouverture f/1,6 à l'arrière et d'un appareil photo de 8 mégapixels en ouverture f/1,9 à l'avant. Il est également limité à 4 Go de RAM et 32 Go de stockage, bien qu'il dispose d'un emplacement pour carte microSD. La capacité de batterie est de 3 000 mAh. Les concessions de LG sont là : pas de caméra grand-angle, et une quantité de stockage interne plus que limitée.

Son design est identique au G7 ThinQ aux premiers abords. Il y a tout de même une différence de taille : du verre à l'avant et du plastique à l'arrière, des arêtes courbes et un look qui reste sobre. Les finitions sont bonnes, mais pas tout à fait dignes d'un mobile haut de gamme. Il est plutôt grand, 6 pouces de diagonale, et donc peu pratique à une main.

D’ailleurs, le G7 ThinQ était peut-être prédestiné à Android One : il y a toujours ce bouton Google Assistant dédié, que je trouve utile et pratique (beaucoup plus qu'un bouton Bixby de Samsung). Vous pouvez appuyer sur cette touche pour faire apparaître Assistant ou double taper pour ouvrir Google Lens.

Terminons sur une note positive : le G7 One affiche une compatibilité Quick Charge 3.0, une certification MIL-STD-810G et son écran est compatible HDR 10 bits.

LG ne commercialisera pas le G7 One en France

LG a déclaré que le G7 One sera commercialisé à un "prix exceptionnel", mais nous ne savons pas encore ce que cela signifie. Ce LG G7 One est une variante du G7 ThinQ avec des caractéristiques techniques abaissées et une finition inférieure. LG a fait quelques concessions... c'est un smartphone qui ne vaut pas plus de 400 euros. Dans tous les cas, LG France nous a confirmé qu'il est peu probable que ce produit soit commercialisé en France. La marque coréenne préfère continuer à pousser le G7 ThinQ et le Q7.

https://www.frandroid.com/versus/520405_xiaomi-mi-a2-nokia-6-1-nokia-7-plus-comparatif-du-meilleur-dandroid-one

Nous avons également croisé le LG G7 Fit, une version très allégée du G7 ThinQ. Vous n'aurez malheureusement que deux photos, LG France nous a confirmé qu'il ne sortira pas en France. Il est très léger en main et ses finitions sont vraiment loin de ce que l'on a l'habitude de voir sur la gamme G de LG.