Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Le tout nouveau SoC MediaTek Dimensity 1000C s'invite déjà sur le LG Velvet

Un processeur performant et abordable, taillé pour les appareils milieu de gamme souhaitant proposer une connectivité 5G sans faire exploser leur tarif. C'est en ces termes que l'on décrira le MediaTek Dimensity 1000C, lancé la semaine dernière par le fabricant taïwanais qui en profite pour garnir un peu plus une gamme de processeurs de plus en plus touffue. Petit frère du Dimensity 1000, commercialisé pour sa part en fin d'année dernière, le Dimensity 1000C rabote un peu ses spécifications pour s'installer sur des smartphones moins coûteux.

Sur le LG Velvet proposé depuis quelques jours par l'opérateur américain T-Mobile, le Dimensity 1000C prend la place du Snapdragon 765G de Qualcomm. Un changement de processeur qui permet notamment à T-Mobile d'être compétitif par rapport à ses concurrents, avec un mobile proposé dès 588 dollars, contre respectivement 599 et 699 dollars chez AT&T et Verizon.

Dimensity 1000C : un Dimensity 1000 castré

Face au Dimensity 1000, le 1000C se contente de 4 coeurs ARM Cortex-A77 cadencés à 2 GHz seulement (au lieu de 2,6 GHz) et de 4 coeurs Cortex-A55 pourvus de la même fréquence de fonctionnement. La partie GPU a aussi été revue à la baisse avec un Mali-G57 doté de 5 coeurs (en lieu et place du Mali-G77 à 9 coeurs du Dimensity 1000), au même titre que le support de mémoire vive, bridé ici à 12 Go LPDDR4X contre 16 Go sur le précédent modèle de MediaTek. Le Dimensity 1000 peut enfin supporter jusqu'à 80 Mpx sur un module photo contre 60 Mpx maximum pour son petit frère. D'autres différences existent, mais elles sont plus discrètes.

Le Dimensity 1000C, peut néanmoins supporter le stockage UFS 2.2, ainsi qu'un écran Full HD+, 120 Hz et HDR10+. Gravé en 7 nm par TSMC, ce nouveau SoC supporte enfin la 5G de manière native, mais uniquement les fréquences inférieures à 6 GHz (les ondes millimétriques ne sont pas prises en charge). Il faut enfin se contenter de Wi-FI 5 (802.11a/b/g/n/ac) en lieu et place du nouveau standard Wi-Fi 6.

Notons qu'en France, le LG Velvet a peu de chances de voir le jour puisque le sud-coréen a annoncé l'année dernière se retirer du marché mobile dans l'Hexagone. L'appareil a cependant bel et bien été annoncé cet été dans certains pays d'Europe, comme l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, la Hongrie ou encore la Pologne.