Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

MediaTek dépasse Qualcomm en vente de SoC mobile pour la première fois

Au fil des années, Qualcomm est devenu la référence des processeurs mobiles sur smartphone. Le géant s’est imposé face aux autres fabricants, au point où l'on pouvait s’interroger sur un éventuel monopole.

Les marques comme Samsung, Huawei et Apple sont bien connues pour concevoir leurs propres puces ARM, avec le succès qu’on connaît en particulier pour le dernier de la liste.

Pourtant, il y a un concurrent de Qualcomm qui n’a jamais jeté l’éponge, et à qui en 2020 a particulièrement réussi, c’est MediaTek.

MediaTek devient numéro 1 du secteur

Après plusieurs années où MediaTek était devenu synonyme d’entrée de gamme, la marque a réussi à remonter la pente et s’est petit à petit imposée comme une vraie alternative crédible à Qualcomm.

C’est sur ce segment que MediaTek a fortement progressé en 2020, notamment en Amérique latine sur les smartphones de 100 à 250 dollars.

Cela a même permis à MediaTek de devenir numéro 1 du secteur pour la première fois au troisième trimestre de l’année avec 31 % de parts de marché devant les 29 % de Qualcomm. Notez qu’il s’agit du trimestre qui se termine en septembre, et qui couvre donc l’été, ce n’est pas le plus stratégique de l’année.

Counterpoint note que Qualcomm a vu ses parts de marché augmenter sur le segment haut de gamme, mais surtout suite aux problèmes rencontrés par HiSilicon, la filiale de Huawei qui s’occupe des produits Kirin. La baisse de vente des appareils Honor et Huawei entraîne forcément une baisse des parts de marché de HiSilicon.

Pour autant, il faut noter que MediaTek propose désormais une gamme complète de produits avec ses SoC Dimensity compatibles 5G. La marque pourrait donc gagner en force en 2021 sur ce segment premium, surtout si les fabricants de smartphones veulent faire jouer la concurrence et ne pas donner les clés du marché à Qualcomm.