Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Meta voudrait lancer des lunettes connectées dès 2024

Meta pour le grand public c'est Facebook, Messenger, Instagram, WhatsApp. Beaucoup d'applications que nous utilisons pour certains quotidiennement, mais qui se révèlent n'être "que" des services, la marque proposant moins de produits physiques à ses utilisateurs. Mais cela devrait bientôt changer.

Meta n'est pas non plus une marque 100 % dématérialisée puisqu'elle met également à disposition des consommateurs des produits via sa gamme Portal ou encore via la marque Oculus, rachetée en 2014 pour 2 milliards de dollars. Et c'est sur ce chemin qu'elle continuerait à s'aventurer avec cette fois-ci une paire de lunettes de réalité augmentée.

Des lunettes AR pour lancer le coup d'envoi du métavers

Depuis son changement de nom, Meta manifeste une vision de l'avenir qui se base énormément sur le métavers et la réalité augmentée. Comme le rapporte The Verge, selon des sources anonymes, la marque s'apprêterait à se lancer sur un nouveau segment de produit avec des lunettes AR, sous le nom de code Project Nazare et qui seraient prévues pour 2024.

Ces lunettes seraient ensuite suivies de plusieurs nouveaux modèles toujours plus avancés et qui arriveraient en 2026 et 2028. Le modèle initial serait contrôlable via un dispositif "ressemblant" à un smartphone et s'appuierait également sur un bracelet à impulsions électriques pour être contrôlé à distance à l'aide de votre "esprit". Tout cela grâce à une technologie issue du rachat par Meta de CTRL-Labs en 2019, une entreprise spécialisée dans les interfaces cerveau-machine.

Lunettes et hologrammes

Les lunettes fonctionneraient en se basant sur Android et pourraient notamment offrir des visuels 3D, un suivi des yeux, une caméra externe et de l'audio en stéréo. L'attrait principal de ces produits serait la possibilité de communiquer avec autrui sous forme "d'hologrammes", ce qui offrirait une expérience plus poussée qu'un simple appel vidéo. Le prototype de ces lunettes utiliserait des projecteurs microLED et une technologie de guidage des ondes, tous deux de pointe, mais resterait tout de même environ 4 fois plus lourd que des lunettes traditionnelles. Elles ne disposeraient pas non plus d'une autonomie infinie puisqu'elles oscilleraient autour des 4 heures.

Ce produit pourrait être accompagné d'une autre version moins ambitieuse. Une paire de lunettes surnommée Hypernova qui pourrait afficher des notifications sur un petit écran et qui ferait également ses débuts en 2024.

Un produit important pour Meta, mais en quantité limitée pour débuter

Meta ne prévoirait pas de vendre ses lunettes par palettes et restreindrait la disponibilité de ce produit à quelques dizaines de milliers d'exemplaires. Il s'agirait selon un ancien collaborateur de Mark Zuckerberg d'un produit autour duquel la marque souhaiterait créer un engouement semblable à ce qu'a pu susciter le tout premier iPhone en son temps, Meta souhaiterait en effet bouleverser quelque peu le secteur.

Outre ses ambitions futures, la situation actuelle de Meta n'est pas la meilleure puisque l'entreprise peine à accroître son nombre d'utilisateurs tandis que la concurrence se renforce de jour en jour du côté d'applications comme TikTok qui viennent peu à peu grignoter leurs parts de marché. Nul doute que Meta aimerait laisser les controverses derrière lui et remettre ses produits sur le devant de la scène dans un futur. Mais avant cela, une montre connectée Meta pourrait également voir le jour dès cette année.