Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Rien ne va plus chez Facebook, qui abandonnerait son projet de lunettes de réalité augmentée

Rien ne va plus chez Meta. Après le départ de Sheryl Sandberg, l'annulation de la montre connectée « Milan » ou la fin de la commercialisation des écrans Portal auprès du grand public, la maison mère de Facebook pourrait à nouveau faire marche arrière sur l'un de ses projets. Selon les informations du site The Information, Meta aurait décidé de ne pas commercialiser ses futures lunettes de réalité augmentée.

Il faut dire que, depuis plus d'un an, Meta a mis le paquet sur son projet de métavers, visant à proposer tout un écosystème de produits et de solutions logicielles pour permettre aux utilisateurs de naviguer et d'interagir dans un monde virtuel. Pour ce faire, Meta comptait lancer non seulement un casque de réalité virtuelle haut de gamme, mais également des lunettes de réalité virtuelle. Dans ce sens, les lunettes Stories, conçues en partenariat avec Ray-Ban, ne sont qu'un premier pas visant à intégrer de l'électronique et des caméras à ce type d'accessoire. Le projet Nazare devrait ainsi intégrer un système holographique pour ajouter des éléments 3D à son champ de vision.

Cependant, alors que Meta visait une sortie de ses lunettes de réalité augmentée pour 2024, il semble que le projet ait du plomb dans l'aile. Si le développement n'a pas été arrêté -- contrairement à la montre Milan -- Meta aurait cependant considérablement réduit l'envergure du projet et aurait même décidé de ne pas commercialiser ses lunettes.

La tendance est à l'économie chez Meta

« Des employés ont été prévenus que Meta ne prévoyait plus de vendre ses lunettes de réalité augmentée en raison de la réduction de budget pour sa division AR/VR et son Reality Labs »

, rapporte ainsi TechCrunchLes lunettes devraient bel et bien être produites, mais dans une quantité bien moins élevée et seulement dans le but de faire des démonstrations. Elles pourraient également servir de base à une deuxième génération de lunettes de réalité augmentées, connues sous le nom de code Artemis.

Ces différentes annulations de projet interviennent dans un climat financier plutôt défavorable pour Meta. Comme le rapportent Les Échos, le cours de l'action de Meta a chuté depuis août dernier, passant de 380 à 200 dollars. Une quasi-division par deux qui s'explique en grande partie par la fuite des utilisateurs de Facebook. En septembre dernier, la firme annonçait avoir, pour la première fois, perdu plus d'utilisateurs qu'elle n'a accueilli de nouvelles inscriptions.

https://www.frandroid.com/marques/meta/1216541_pourquoi-meta-facebook-a-t-elle-perdu-175-milliards-de-dollars-de-valeur-en-une-nuit