Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Facebook va ressembler de plus en plus à TikTok, parce qu'il n'a pas le choix

On sait que Facebook est dans une mauvaise passe et plus généralement Meta avec une baisse du nombre de recrutements. Le réseau social est en perte de vitesse sur le nombre d’utilisateurs et son audience vieillit, ce qui n’est jamais bon signe. Dans une note interne récupérée par The Verge de Tom Alison, qui dirige l’application Facebook au sein de Meta, on apprend que ses équipes travaillent sur une refonte majeure du flux principal de l’application.

Le but principal est de renforcer les Reels qui sont arrivés depuis quelques mois sur Facebook, dans l’optique de concurrencer TikTok. Les cadres du groupe s’inquiètent de ne pas en faire assez avec les Reels sur Facebook, qui fonctionnent très bien sur Instagram. Tom Alison ne se cache pas et estime que « c’est essentiellement une course pour voir si Facebook peut devenir comme TikTok avant que TikTok ne devienne plus comme Facebook ».

Une refonte qui s'inspire fortement de TikTok

Dans ce mémo interne, on apprend que Facebook mettrait l’accent sur les contenus recommandés, à savoir des contenus postés par des pages ou influenceurs que vous ne suivez pas. Tom Alison y indique vouloir transformer Facebook en un « moteur de découverte », à l’instar du fil « Pour vous » que l'on trouve sur TikTok. Des contenus dits « non connectés » seront mis en avant, les Reels en tête de gondole, ce qui viendra réduire le nombre de publications affichées d’amis.

La future version de l’application mobile de Facebook pourrait se baser sur un onglet principal qui mélangera les stories et les Reels, ainsi que des publications recommandées basées sur Facebook et Instagram. On devrait voir davantage de vidéos (encore plus qu’aujourd’hui, oui). Facebook et Instagram devraient voir leurs fonctionnements se rapprocher : à l’heure actuelle Facebook propose 11 % de contenus « non connectés », ce qui devrait changer.

De quoi séduire les influenceurs qui devraient pouvoir plus facilement acquérir des abonnés, ce que TikTok a permis pour beaucoup, en se faisant découvrir plus rapidement.

À l’avenir, Facebook souhaite encourager les utilisateurs à davantage partager les contenus qu’ils consultent, comme ce qui est fait sur Instagram ou sur TikTok aujourd’hui. Dans une interview pour The Verge, Tom Alison avait reconnu que Meta été trop lent pour voir la déferlante TikTok s’imposer en concurrent de taille.

L’application de ByteDance a l’air de s’installer durablement depuis quelques années et semble vouloir fidéliser ses utilisateurs, avec l’intégration d’une messagerie privée ainsi que d’un fil vidéos de personnes que l’on suit. Un « format social » selon Alison, une dimension qu’il n’avait pas anticipée. Si Facebook est en retard, Instagram a l’air de bien s’en sortir, puisque sur le dernier trimestre 2021, Instagram était l’application la plus téléchargée au monde, devançant TikTok.

Le problème avec les recommandations de Facebook

Comme le fait remarquer Endgadget, « cette évolution vers davantage de recommandations pourrait également poser problème à l’entreprise ». Les algorithmes de recommandation de Facebook sont régulièrement accusés d’appuyer une vision manichéenne du monde, de favoriser la bipolarité des avis, mais aussi de promouvoir la désinformation. Dans sa note, Alison en parle et annonce vouloir changer la façon dont Facebook tente de réduire ces « expériences négatives » - qui lui sont cependant profitables.

D’ailleurs, Facebook a été complétée par une série de plusieurs onglets : Watch, Actualités, Fils, etc., en plus des notifications qui se multiplient. Alison ne s’en cache pas vraiment en souhaitant que Facebook devienne une « une expérience plus propre et plus facile à utiliser » et affirme clairement que l’application a beaucoup de choses à faire.

Des employés de Facebook qui se montrent perplexes

En réaction à ce message publié en interne, plusieurs employés se sont montrés méfiants à l’idée de copier TikTok. Pour eux, cela voudrait dire se distancier de la mission originelle de Facebook, mais aussi effacer ce qui rend Facebook différent aujourd’hui par rapport aux autres réseaux sociaux. Selon eux, cela ne permettrait que d’être attractif à court terme. Aussi, la direction ne prendrait pas en compte une vision long terme de Facebook. Un chef de produit écrit que « au fil du temps, les utilisateurs se rendent compte que le temps passé n’est pas de qualité », en faisant référence à TikTok.

Alison tempère en disant vouloir « toujours donner la priorité aux choses que vous voulez partager avec vos amis » et déclare ne pas vouloir mettre trop de limites pour le moment. Plusieurs choses ne devraient pas changer, mais d’autres oui. The Verge rapporte que les équipes de Facebook « travaillent sur une refonte qui déplace les groupes, ou ce que les employés appellent désormais en interne les communautés, vers un panneau accessible à gauche du fil d’actualité, similaire à la façon dont Discord affiche la liste des serveurs que vous avez rejoints ». Des groupes Facebook que l’on peut aujourd’hui trouver au même endroit dans les raccourcis, sur la version desktop du réseau social.

D’un point de vue plus global, The Verge note que « les investisseurs doutent de la capacité de Meta à relever les défis de son activité publicitaire ». Aussi, en février dernier Facebook avait annoncé pour la première fois perdre des utilisateurs, ce qui avait entraîné une chute de près de 23 % de l’action en bourse de Meta. Une action qui n’est pas remontée à son niveau d’avant, loin de là. Cependant, il s'agira d’une nécessité pour le géant s’il veut développer son métavers.