Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Microsoft Surface Laptop X : un benchmark fait apparaitre un fleuron ARM qui pourrait détrôner AMD et Intel

L'adoption de l'architecture ARM est l'un des défis que doit affronter Microsoft dans les mois à venir. Apple a montré comment cette architecture pouvait permettre de donner un nouveau dynamisme à sa gamme de PC portables, jusqu'à menacer l'empire Windows s'il devait se mettre à étendre sa stratégie. Microsoft propose bien une version de Windows adaptée aux processeurs ARM depuis plusieurs années, mais aucune machine n'a vraiment réussi à nous convaincre pour le moment : le rapport performance/prix est toujours médiocre, au mieux.

Cela pourrait bientôt changer si l'on en croit une indiscrétion mise en lumière par Geekbench et WinFuture.

Un score élevé sur Geekbench

Le média a en effet repéré le résultat d'un test sur Geekbench pour une machine Microsoft inconnue à ce jour. Elle est référencée sous le nom OEMVL Product Name EV2 qui désigne un prototype dont on fait les dernières vérifications pour tester ses performances. Il s'agit probablement de vérifier le refroidissement de la machine pendant des tests de performance. On peut y lire que la machine tourne avec une puce Qualcomm Snapdragon 8cx Gen 3. Lors de la présentation, Qualcomm promettait que sa nouvelle puce serait capable de rivaliser avec les processeurs Intel.

Comme on peut le voir, le score de 1005 points en single-core et 5574 points en multi-core permet à ce prototype de rivaliser avec les solutions AMD et Intel. Par exemple, l'Intel Core i7-1165G7 obtient respectivement 1376 et 4494 points, derrière le résultat du Snapdragon en multi-core. On parle ici d'un processeur Intel tournant à 25 W, alors que le Snapdragon 8CX Gen 3 doit se limiter à une puissance de 9 à 15 W.

Impossible d'en savoir plus pour le moment à propos d'un simple prototype. Les rumeurs prédisent un changement de design pour l'appareil ARM de Microsoft. Jusque-là, la firme proposait la Surface Pro X, une tablette 2-en-1, mais ce nouveau produit pourrait se rapprocher du Surface Laptop, un PC portable classique. De quoi concurrencer efficacement le MacBook Air M2 si Microsoft arrive à maintenir ce niveau de performances en pratique.

On se souvient en effet que la version ARM de Windows 11 repose sur une solution d'émulation pour faire tourner les logiciels classiques conçus pour des puces Intel ou AMD. Il faut donc tenir compte de la baisse de performances induite par cette émulation. Les performances pures d'un processeur sont intéressantes, mais c'est bien l'usage final du PC qui devra importer.