Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Xbox Cloud Gaming : succès confirmé pour la plateforme de Microsoft

Le Xbox Cloud Gaming a de beaux jours devant lui. Ce mardi, lors de sa conférence Build, Microsoft a déclaré que 10 millions de joueurs avaient utilisé le Xbox Cloud Gaming depuis le début de l'année 2022. Ce nombre avait déjà été évoqué il y a quelques semaines dans un rapport financier de la firme, il est désormais confirmé publiquement. Ce service de cloud gaming se positionne loin devant Stadia, largement moins mis en avant par Google au profit d'autres produits.

10 millions de joueurs pour le Xbox Cloud Gaming

C'est Satya Nadella, PDG de Microsoft, qui a annoncé, lors de la conférence de la firme de Redmond, le nombre de joueurs à son service de streaming. En 2022, plus de 10 millions de joueurs ont joué en streaming grâce à Microsoft, et ce, à travers 26 pays. Bien que les comparaisons soient compliquées à faire, Nvidia avait par exemple annoncé en septembre dernier que plus de 12 millions de joueurs avaient utilisé Nvidia GeForce Now dans 70 pays, comme le rapporte 9to5Google. Concernant Stadia de Google, le géant du web n'a jamais présenté de statistiques à propos de son nombre de joueurs.

Le Xbox Cloud Gaming bientôt premier ?

Ce qui peut expliquer le léger retard de Microsoft par rapport à Nvidia, c'est que ce dernier est disponible dans davantage de pays, depuis plus longtemps, mais également qu'il possède une offre gratuite. Notez que c'est aussi le cas du côté de Google Stadia puisque le service propose aussi des essais gratuits.

Mais Xbox n'est pas en reste : il y a quelques semaines Microsoft a annoncé que l'on pouvait désormais jouer à Fortnite sur Xbox Cloud Gaming sans abonnement au Game Pass Ultimate. Une façon pour l'entreprise de faire tester aux joueurs son service de jeux vidéo en streaming pour les convaincre de passer à une formule par abonnement. Microsoft avait d'ailleurs annoncé que d'autres jeux seraient bientôt free to play sur sa plate-forme, pour continuer à convaincre les joueurs.

Pendant sa conférence Build, Microsoft a également annoncé l'arrivée des applications Android sur Windows 11 en France, l'amélioration du Microsoft Store ainsi qu'un devkit Windows pour ARM.