Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Starfield, Forza Motorsport, Redfall, Kojima... Xbox promet une année de feu

Les 12 prochains mois s’annoncent dantesques si vous avez une console Xbox Series X⎮S, un PC Windows, voire un appareil mobile. Et notamment si vous êtes abonnés au Xbox Game Pass, vous n’allez plus savoir où donner de la tête.

Dimanche soir, à l’occasion de son Xbox-Bethesda Games Showcase, la branche gaming de Microsoft a dévoilé sa feuille de route pour l’année à venir. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle sera chargée. Pas moins de 30 jeux ont été annoncés pour 2022 et 2023 avec la promesse qu’ils seront tous disponibles d’ici moins d’un an --mais sans beaucoup de dates précises de sortie. Il y aura pour tous les goûts, des blockbusters très ambitieux aux jeux indépendants originaux.

Starfield, l’ultra ambitieux

Bethesda a fait feu de tous bois en s’offrant l’ouverture et la fermeture de la conférence, comme l’an dernier. Et avec deux jeux très attendus. À commencer par Redfall, déjà décalé à 2023 et qui a sans doute justifié le choix d’Arkane Austin de se donner un peu plus de temps pour peaufiner le tout. Le jeu de tir coopératif joue la carte de l’environnement mystérieux, teinté d’un peu d’humour et de beaucoup de vampires à éliminer à coups d’armes multiples ainsi que d’un peu de stratégie.

Mais c’est avec le futur blockbuster des Xbox Game Studios, Starfield, que le géant américain a frappé fort. Durant 15 minutes, façon One more thing..., Todd Howard, le directeur artistique du jeu, est venu en mettre plein les yeux des spectateurs avec du gameplay dans des environnements époustouflants et démontrer les atouts de ce jeu qui se veut le plus ambitieux jamais créé par Bethesda.

Il faut dire que ce jeu de rôle promet de tout faire : du tir, de l’exploration à travers une centaine de systèmes solaires et des milliers de planètes différentes, de la quête à gogo dans de très vastes mondes, de la personnalisation au maximum de son héros, mais aussi le droit de concevoir son propre vaisseau et de choisir son équipage.

Le premier jeu original de Bethesda depuis 25 ans se fera encore un peu attendre, mais il promet une balade sans limites dans laquelle vous incarnez un mineur de Constellation, un groupe d’explorateurs partis à la recherche d’artefacts rares dans toute la galaxie.

Et Bethesda s’est aussi illustré avec des extensions de jeu à venir. Tout d’abord, Fallout 76 — Expeditions : The Pitt va emmener (gratuitement) les joueurs au-delà des Appalaches, dans une région en conflit où il faudra réussir des missions (septembre 2022). The Elder Scrolls Onlines s’enrichit de High Isle (21 juin — Xbox One et Xbox Series X⎮S), une nouvelle zone de Tamriel, l’archipel des Systres, pour y défendre l’héritage des Bretons.

Forza Motorosport revient en ray tracing

Du côté des grosses annonces, Xbox a présenté Forza Motorsport, le premier volet next-gen de la franchise. Et Turn 10 Studios a mis la gomme pour montrer les premières images capturées dans le jeu, pour les options comme le gameplay. Alors que dans Forza Horizon 5, l’ajout du ray tracing était extrêmement limité au garage, Motorsport va faire briller les carrosseries sur les pistes. Des véhicules qui se veulent beaucoup plus réalistes grâce à une physique améliorée sur les tracés, une gestion de la météo et de l’heure de la journée qui auront des impacts en course, ou encore pléthores d’options pour valoriser le saut générationnel de l’immersion.

Forza Motorsport arrivera, lui aussi, courant 2023 sur les dernières consoles et les PC Windows. Forza Horizon 5 va profiter dès le 19 juillet d’une extension concoctée par la marque Hot Wheels qui a modélisé ses célèbres rampes de circuit dans le jeu.

Un autre jeu maison a créé la surprise : Minecraft Legends. Le célèbre jeu de Mojang Studios continue d’attirer des millions de joueurs, notamment avec sa version Education et ses évolutions. Il se décline désormais dans une version action et stratégie pour proposer un but à la création de cet étrange univers.

À noter que la très grande majorité des jeux présentés lors du Xbox-Bethesda Showcase seront disponibles dès leur sortie dans le Xbox Game Pass. Beaucoup sont issus des Xbox Game Studios, mais pas seulement. Ainsi, Naraka : Bladepoint rejoint le service de jeux sur abonnement dès le 23 juin. Le jeu PC débarque pour la première fois sur console avec son Battle royale action-aventure pouvant accueillir jusqu’à 60 joueurs en simultané, et ses millions de joueurs déjà conquis par ses combats à l’épée ainsi que son très vaste monde.

Kojima s’invite chez Xbox

Parmi les petites trouvailles sorties de la besace de Xbox, on notera Ara : History Untold, un jeu de stratégie historique sur PC au tour par tour, mélange de Sim City, Civilization ou encore Humankind, ou encore Ark II qui verra Vin Diesel affronter des dinosaures courant 2023. À suivre aussi l’intrigant As Dusk falls, un drame interactif pouvant être joué en solo ou jusqu’à 8 en coopération (19 juillet). Il se présente comme un récit à la patte graphique très affirmée et où vos choix vont avoir un impact sur l’histoire de cette famille avec ses problèmes et ses envies. Sens du sacrifice, résilience, mais aussi trahison et interrogation sur son sont au programme de ce petit bijou aux allures de film indépendant.

Autre jeu à surveiller de près, Pentiment (novembre 2022) que l’on doit au studio Obsidian (Grounded, The Outer Worlds, Pillars of Eternity). L’histoire d’Andreas Maler, artiste itinérant du XVIe siècle, qui se retrouve malgré lui impliqué dans une série de meurtres durant un quart de siècle. À vous de mener l’enquête, mais attention à vos choix qui auront des conséquences sur la ville et ses habitants.

La plus grande surprise a sans doute été annoncée par Phil Spencer en personne. Après avoir clamé son amour pour les jeux japonais, présenté Wo Long Fallen Dynasty, un jeu d’action-fantasy que l’on doit à Team Ninja (Nioh) et l’arrivée de trois jeux Persona dans le Game Pass, le patron de Xbox a laissé la place à… Hideo Kojima. Le papa de Metal Gear ou encore dernièrement de Death Stranding a annoncé un partenariat exclusif pour un jeu qu’il promet révolutionnaire, s’appuyant sur la puissance du cloud et les autres technologies. Et l’on comprend mieux pourquoi, par le passé, Spencer était apparu avec la mascotte de Kojima Productions dans son dos…

Des surprises venues d’ailleurs

On pensait que la galaxie de studios dans le giron de Xbox empêcherait des annonces d’éditeurs tiers lors des conférences au X. Il n’en a presque rien été. Les rares « externes » l’ont été à juste titre.

À Plague Tale Requiem ne sera pas une exclusivité Xbox, mais Asobo Studios, derrière aussi Flight Simulator qui s’offre une mise à jour gratuite Halo pour des balades dans l’espace (disponible) et un DLC en novembre pour ses 40 ans, a une place particulière dans le cœur du fabricant américain. Alors le jeu français s’est fendu de quelques images de sa virée dans le sud de la France avant son arrivée d’ici la fin de l’année sur Xbox, PC, PS5 et Nintendo Switch. Amicia, Hugo et les rats sont bel et bien de retour.

Xbox a également annoncé un partenariat avec Riot Games pour faire arriver dans le Game Pass (consoles et cloud gaming) les titres PC et mobiles les plus célèbres de l’éditeur, de League of Legends et Runeterra à Valorant en passant par Wild Rift. Le tout avec les avantages complets sur PC et mobile. Mais il faudra encore patienter jusqu’à l’hiver prochain.

À noter que la version définitive de Grounded arrivera en septembre, juste avant High on Life, un FPS complètement barré dont le trailer signé du créateur de Rick & Morty (Squanch Games) a beaucoup fait parler de lui avec son ton décalé.

Si Diablo IV (2023) a longuement dévoilé sa nouvelle classe, le nécromancien capable de lever une armée de morts, il s’est aussi attardé sur ses spécificités : le cross-play et le cross-progression sur Xbox et PC Windows pour cet action RPG aux plus de 150 donjons.

Un des rares jeux présentés ce dimanche qui ne figurera pas dans le Xbox Game Pass à sa sortie, tout comme Overwatch 2 (4 octobre). Mais ce dernier sera gratuit pour tous.

Durant 90 minutes, Xbox a néanmoins su passer son message de la manière la plus claire : le Games Pass est le service incontournable, au-delà des consoles. Il entend proposer toutes sortes d’expériences, du gameplay pour tous les goûts, du jeu mobile avec des partenaires de premier plan comme Riot et des concepts cloud à venir avec Kojima. Et de mettre l’idée dans toutes les têtes en regardant la liste des jeux à venir : pourquoi passer à côté ?