Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Microsoft Surface Pro 6 annoncée : un nouveau coloris qui n'arrive pas à cacher la poussière

Microsoft a dévoilé la Surface Pro 6. Malgré le changement de génération, les changements sont assez rares.

Mise à jour : Microsoft France a précisé la sortie de la Surface Pro 6 dans l’Hexagone.

Microsoft recommence à compter les générations ! C'est l'une des choses que l'on retiendra de l'annonce de la Surface Pro 6 qui a succédé cette nuit à la Surface Pro lancée en 2017. Attention, malgré cette nouvelle numérotation, les changements apportés se font dans le détail.

Même design et connectique... vétuste

On commence par le sujet qui fâche. Comme une rumeur le laissait entendre, Microsoft n'a pas revu le design ni la connectique de sa tablette transformable en ordinateur. On retrouve donc l'écran de 12,3 pouces au format 2:3, entouré de larges marges, une béquille ajustable à l’arrière et trois ports sur la tranche droite : miniDisplayPort, USB 3.1 Type-A classique et le connecteur Surface.

Il n'y a donc aucun port USB Type-C sur cet appareil alors que ce connecteur s'est généralisé à la fois sur smartphone et sur PC. Pire, le connecteur miniDisplayPort, justement remplacé par le port USB Type-C, est pour ainsi dire en train de disparaître.

Seule nouveauté esthétique à se mettre sous la dent : le retour du coloris noir matte qui avait disparu avec la toute première Surface Pro. Il devrait être du plus bel effet à n'en point douté.

Nouveau processeur et prix raboté

Pour justifier le changement de nom, Microsoft n'a pas seulement mis un coup de peinture noire sur sa tablette, il a également changé les composants internes. On passe à la 8ème génération de processeur Intel Core, avec toujours du Intel Core i5 ou i7 (série U) selon les versions. Le processeur sera épaulé par 8 à 16 Go de RAM de 128 Go à 1 To de stockage SSD.

Sans doute pour contrebalancer le manque de nouveauté de cette Surface Pro 6, Microsoft annonce des prix de lancement plus doux que ceux de la Surface Pro édition 2017. En revanche, le modèle le plus accessible (Intel Core m3) est abandonné, ce qui en définitive relève le ticket d'entrée de cette Surface Pro, on imagine pour éviter de concurrencer la Surface Go à peine moins chère.

Voici les prix des configurations en Europe comparés à ceux de la Surface Pro (2017).

On peut également voir que Microsoft s'emporte moins sur les prix des configurations les mieux équipées.

Comme d'habitude, il faudra compter 150 à 180 euros de plus pour le clavier Type Cover, indispensable pour ce produit.

La Surface Pro 6 sera disponible à partir du 16 octobre en Allemagne. Microsoft France annonce une sortie dans l'Hexagone pour le courant de l'année 2019.