Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Xbox Series X et S : le temps de chargement peut être réduit de 77% grâce au SSD et sans optimisation

Nous en avons déjà parlé sur Frandroid, les Xbox Series X et S embarqueront un SSD conçu en interne par Microsoft sur la base des standards NVMe M.2 et PCIe 4.0. S'il fallait jusqu'à présent se contenter des promesses du géant de Redmond pour estimer ses performances, une vidéo de présentation de la Xbox Series S, équipée de ce nouveau SSD, nous permet d'avoir une idée précise du fossé générationnel qui le sépare du disque dur encore utilisé par la Xbox One S.

Cette vidéo permet en effet de comparer les temps de chargements requis respectivement pour la Xbox One S et la Xbox Series S sur The Outer Worlds, lancé en rétrocompatibilité. Et le résultat est sans appel, avec une vitesse de chargement 77 % plus importante sur la nouvelle console entrée de gamme de Microsoft. Sur la One S, le titre nécessite 53 secondes pour finir de charger le niveau, contre seulement 12 secondes sur la Series S.

Des temps de chargement nettement plus courts... sans optimisations nécessaires

Si l'écart abyssal entre le disque dur dépassé de la Xbox One S et le SSD à 2,4 Go/s de la Xbox Series S était plus que prévisible, ce sont surtout les modalités de cette confrontation qui sont intéressantes. Dans le cas présent, The Outer Worlds ne profitait d'aucune optimisation particulière pour être lancé sur Xbox Series S. Le jeu a donc pu tirer nativement parti du surplus de vitesse du SSD pour améliorer considérablement ses temps de chargements. Le titre n'a pas été choisi au hasard, il est connu pour avoir des temps de chargement particulièrement long sur console.

Comme le rappelle TweakTown, la chose avait toutefois été annoncée, tant pour les nouvelles Xbox que pour la PlayStation 5. Les consoles de nouvelle génération seront en effet en capables d'améliorer les performances en jeu (temps de chargement plus rapides, meilleurs framerates et, dans certains cas, meilleure définition) sans intervention particulière des développeurs.

Reste que si la Xbox Series S parvient à donner un coup de fouet aussi net à The Outer Worlds, il faudra attendre de voir ce que les développeurs pourront tirer de la Velocity Architecture mise au point par Microsoft. Cette dernière combine les performances du SSD PCIe 4.0, à celle d'un moteur de décompression hardware, et à diverses optimisations logicielles (DirectStorage et Sampler Feedback Streaming). Des composants qui ont tous été étudiés depuis le départ pour communiquer les uns avec les autres. Notons en parallèle qu'avec sa Velocity Architecture, Microsoft déploiera aussi son API DirectStorage, qui doit à terme faire son entrée sur Windows 10.