Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Xbox Series X : pourquoi les jeux Xbox One demandent une connexion la première fois

Les nouvelles consoles, que ce soit les Xbox ou la PlayStation 5, sont toutes rétrocompatibles avec leur génération précédente. Cela permet de continuer à ses jeux Xbox One ou PlayStation 4 en attendant de créer une bibliothèque de jeux next-gen.

Si la PlayStation 5 est pour le moment réservé à quelques régions, en attendant sa sortie internationale le 19 novembre, la Xbox Series X a bien été lancée partout dans le monde depuis le 10 novembre. Les premiers utilisateurs ont pu commencer à découvrir la puissance de la machine, sa nouvelle manette, mais aussi quelques surprises inconvénientes.

On ne parle pas ici de l'intox de la fumée qui sortirait des Xbox, mais d'un petit problème avec la rétrocompatibilité.

Le retour de la connexion obligatoire

Comme un mauvais souvenir de 2013, certains utilisateurs se sont rendu compte qu'il fallait obligatoirement une connexion Internet pour lancer un jeu Xbox One en rétrocompatibilité.

Est-ce qu'il s'agit d'un système de DRM mis en place par Microsoft ? Non pas directement. La firme a répondu aux questions du site RocketChainsaw et explique qu'il s'agit en fait de vérifier l'existence de patch next-gen.

Comme on peut le lire, il s'agit simplement de télécharger l'éventuelle version next-gen du jeu, ou à minima la version Xbox One X dans le cas de la Xbox Series X. Microsoft confirme qu'il est bel et bien possible de jouer en rétrocompatibilité sans connexion à Internet, mais il faudra au moins installer le jeu avec la connexion.

Cela a toutefois un autre impact. Cela semble signifier qu'il ne sera plus possible de jouer avec la version du jeu présente sur le disque. Pour mieux conserver l'histoire du jeu vidéo, certains préfèrent parfois jouer au jeu tel qu'il a été commercialisé avant les patchs de corrections de bugs et ajustements, qui peuvent parfois changer l'expérience.