Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

11 semaines sur la même image pour brûler l'écran de sa Nintendo Switch OLED

Les réfractaires à l'OLED citent souvent les brûlures d'écran, surtout depuis l'arrivée des écrans OLED sur les smartphones, ainsi que les PC portables et la Nintendo Switch OLED plus récemment.

Le phénomène de marquage a surtout marqué les premières générations d'écrans OLED, les fabricants débordent désormais d'imagination pour créer des techniques afin de limiter l'impact de ce problème.

Mécanisme de nettoyage d’image résiduelle, détecteurs d’images fixes, décalage de l’image affichée, actualisation des pixels, réglage local de la luminosité… les méthodes sont nombreuses et diffèrent entre les fabricants.

11 semaines... et aucune brûlure !

Justement, le YouTuber Wulff Den s'est amusé à tester l'écran de sa nouvelle Switch OLED. Avec une image statique du jeu Zelda: Breath of the Wild, il a essayé d'obtenir un effet de brûlure sur l'écran OLED en un total de 1 800 heures (75 jours ou 11 semaines si vous préférez) avec une luminosité d'écran maximale.

https://www.youtube.com/watch?v=crFifvVwSaQ

La conclusion est positive, la Nintendo Switch OLED ne montre aucune brûlure après 1 800 heures d’utilisation continue, malgré les premiers signes de fatigue. Il va donc continuer l’expérience… et nous tenir au courant si des marquages apparaissent.

Pour rappel, la Nintendo Switch OLED utilise un écran OLED de Samsung en définition HD @ 60 ips. C'est une des seules différences avec la Switch classique, vous pouvez retrouver notre test complet par ici.

https://www.frandroid.com/marques/nintendo/1085947_test-nintendo-switch-oled-console