Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Carl Pei, co-fondateur de OnePlus, va ressusciter la marque Essential

En 2017, nous découvrions l'Essential Phone. Un téléphone Android créé par Andy Rubin, le fondateur d'Android. L'année dernière, la marque Essential a été enterrée sans que l'on puisse découvrir de nouveaux produits. Aujour'hui, nous venons d'apprendre que la marque Essential a été récupérée par un des co-fondateurs de OnePlus.

La marque Essential récupérée par Carl Pei

Fin 2020, nous avons appris qu'un des co-fondateurs de OnePlus avait créé la nouvelle entreprise Nothing. Cette entreprise a reçu dès le début le soutien de grands noms, comme Tony Fadell (ex d’Apple et « père » de l’iPod), Casey Neistat (YouTubeur à 12,3 millions d’abonnés), Kevin Lin (cofondateur de Twitch), Steve Huffman (cofondateur et PDG de Reddit) ou encore Josh Buckley (PDG de Product Hunt). Nothing a levé des fonds auprès de différents investisseurs, dont Google Ventures. On ne connaît pas encore ce que Nothing a prévu de dévoiler cette année, exceptés de premiers écouteurs sans fil qui seront lancés en 2021.

Mi-février 2021, on vient d'apprendre que le logo et les autres marques d'Essential ont été acquis par Nothing. Cependant, on ne sait pas ce que la nouvelle entreprise de Carl Pei prévoit de faire avec la marque Essential. Sera-t-elle utilisée pour lancer une gamme de smartphones ? Nothing a refusé de commenter, pour le moment, l'information révélée par 9to5Google.

Comme le souligne 9to5Google, une équipe d'anciens employés d'Essential qui a aidé à concevoir le PH-1 a également créé OSOM Privacy. Ils ont pour objectif de créer un appareil Android axé sur la confidentialité pour une sortie début 2021. Existe-t-il un lien avec Nothing ? Pour le moment rien ne le prouve.