Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Nvidia GeForce NOW est désormais disponible sur Android pour tous

La guerre du cloud gaming est lancée. Si Google Stadia l'a mise devant les yeux du grand public, de nombreux acteurs travaillent depuis bien des années à solidifier leur technologie. On peut penser à l'acteur français Blade et son Shadow, mais une entreprise américaine est sur ce terrain depuis plus longtemps encore : Nvidia.

Le service Grid est devenu GeForce Now, son propre service de cloud gaming. Et comparé à Google Stadia, GeForce Now a beaucoup d'arguments pour lui notamment l'accès complet à votre bibliothèque Steam. Il lui manquait cependant une chose : une application Android.

Nvidia GeForce NOW est disponible pour tous sur Android

Nous savions que celle-ci existait, mais elle était encore limitée. Cette restriction est désormais levée ! L'application GeForce Now est aujourd'hui disponible en accès anticipé sur le Play Store, et servira à pouvoir jouer à tous ses jeux qu'importe l'endroit où vous êtes.

L'application en elle-même est compatible avec tous les smartphones disposant d'Android 5.0 ou plus, et ayant a minima 2 Go de RAM. Sur le marché actuel, il s'agit-là d'une très large sélection. Nvidia recommande en prime d'utiliser un Wi-Fi 5 GHz pour moins de latence, et d'avoir une manette connectée à son téléphone. Une liste de recommandation est disponible sur ce dernier point, mais notez que les manettes Xbox et PS4 sont directement compatibles.

Accès direct sans fioriture

L'application en elle-même est assez bien conçue comme on le constate sur ce premier tour du propriétaire. À l'ouverture et après vous être connecté à votre compte Nvidia, vous retrouvez directement une liste de jeu préoptimisé pour le service ainsi que vos derniers jeux lancés en haut de l'interface.

Dès lors que vous lancez un jeu, l'interface vous préviendra si celui-ci réclame une manette ou un combo clavier/souris. Naturellement, la nature du service étant d'être un PC et de lancer des jeux PC, il est presque obligatoire d'avoir a minima une manette pour jouer. S'en vient ensuite un test de connexion avant de lancer le dit jeu.

En jeu, un raccourci en haut de l'écran vous permet d'ouvrir un clavier virtuel (utile pour saisir vos identifiants), tandis que l'écran tactile sert pour émuler la souris. Par cette interface, il vous est également possible d'activer la prise en charge de plusieurs manettes, et d'afficher ou non vos informations réseau. Ici, avec une Livebox et le Wi-Fi 5GHz, nous pouvons profiter du 720p à 60 FPS sur Overwatch, mais n'avons pas encore testé la latence.

Voilà en tout cas une excellente nouvelle qui montre que Nvidia peut rivaliser avec les acteurs plus grand public que sont Google et Microsoft. Reste que le service est toujours en bêta, et que nous n'en connaissons pas encore les tarifs. Une chose est sûre : le fait d'accéder directement à ses jeux PC (Steam, mais aussi le Blizzard Launcher et Fortnite pour Epic Games) sans avoir à repasser à la caisse sera un argument de taille pour GeForce Now.

MÀJ 14h : après un bref test sur ma pause déjeuner, je peux déjà vous dire que le service semble prometteur. Sur une fibre optique 300 Mb/s et un Wi-Fi 5GHz, la latence ne se ressent pas assez pour être trop dérangeante et suffira donc pour jouer à des jeux solo confortablement.

https://twitter.com/OtaXou/status/1207277551984553985

Par contre, le service est à l'heure actuelle plus limité. Il m'a été impossible de lancer le moindre jeu de ma bibliothèque Steam qui n'est pas directement optimisé par Nvidia, et certains titres (Fortnite en tête) sont manquants. Il y a fort à parier que tout cela soit dû au fait que l'application est en accès anticipé, en prime du fait que la plateforme soit toujours en bêta à l'heure actuelle.

Contacté par nos soins, Nvidia indique que la différence d'accès aux jeux est due au travail (toujours en cours) réalisé par Nvidia pour sélectionner et adapter les titres à une diagonale d'écran aussi petite (notamment pour la lisibilité des menus et textes). La situation est bien amenée à évoluer d'ici la sortie finale du service, qui se veut toujours être pensé en priorité en partenariat avec les opérateurs pour les versions mobiles.

https://www.frandroid.com/dossiers/575680_cloud-gaming-tout-savoir-sur-le-futur-du-jeu-video-et-les-differents-services-disponibles