Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Nvidia RTX 3000 : l’offre ne rattrapera pas la demande avant « quelques mois »

Sale temps pour changer de carte graphique. Alors que les nouvelles Radeon RX 6000 d’AMD subissent elles aussi de sévères pénuries dès leur lancement, accompagnées d’une hausse déraisonnable des tarifs pour les RX 6800 et 6800 XT, voilà que Nvidia affiche à son tour la couleur : sa capacité de production ne sera pas en mesure de répondre à la demande en GeForce RTX 3000 avant « quelques mois ». En d’autres termes, il vous faudra sûrement passer un Noël sans carte graphique « Ampère » sous le sapin… et patienter sagement jusqu’au premier trimestre 2021 pour espérer en recevoir une.

Pour justifier cette pénurie persistante, Nvidia évoque à la fois une demande particulièrement forte ayant dépassé ses prévisions, et des chaînes de production ralenties, probablement au même titre que la logistique, par la pandémie de COVID-19.

Nvidia aimerait « des chaînes d'approvisionnement plus agiles »

Ce tour d’horizon nous vient notamment de Colette Kress, CFO de Nvidia, qui indiquait que la production de nouvelles cartes continuait de se faire au compte-gouttes. « Compte tenu des contraintes de production pour l’ensemble de l’industrie et de la longueur des cycles, il faudra peut-être quelques mois de plus pour que la disponibilité des produits rattrape la demande », a notamment déclaré l’intéressée lors d’une conférence avec les investisseurs de Nvidia tenue ce mercredi.

Cette estimation rejoint celle de Jensen Huang qui prévoyait pour sa part, début octobre, une demande supérieure aux capacités de production pour le reste de l’année 2020. Nous y sommes. Mercredi, le CEO de Nvidia ajoutait néanmoins que la production de GeForce RTX 3000 était « l’une des plus rapides à [se mettre en place] », mais qu’elle a été dépassée par une demande que PC Mag juge écrasante.

« Nous aimerions que la durée des cycles soit plus courte. Nous aimerions des chaînes d’approvisionnement plus agiles. Mais vous savez que le monde est entravé en ce moment. Nous devons donc tirer le meilleur parti de cette situation », a ponctué Jensen Huang, toujours mercredi.